AccueilAccueil  RechercherRechercher  MembresMembres  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

 light it up (alejo)

Aller à la page : 1, 2  Suivant
avatar
En buena hora
Messages : 270
Date d'inscription : 28/05/2018
Points : 314
Pseudo : célia
Age : 23
Statut : libre
Occupation : caissière
light it up (alejo) - Mar 29 Mai - 17:11
--------------------

une nouvelle robe qui épouse tes formes, une étiquette encore dessus, parce que tu ne peux sûrement pas te permettre de t'acheter des nouvelles robes à chaque fois que tu sors. t'aurais pu la voler, tu aurais pu, mais t'as vu ces vigiles qui attendaient à la porte, le moindre faux pas et tu étais foutu. t'es pas une experte en vol, tu fais juste ça de temps en temps, histoire de faire passer le temps. même si celui-ci semble glisser entre tes mains si vite, tu le vois qui s'éloigne petit à petit te bientôt il te manquera, il te manquera du temps. mais ce soir tu n'y penses pas, ce soir t'es pas la fille qui pourrait mourir dans quelques semaines. ce soir t'es celle qui fera chavirer le coeur d'un homme, juste le temps d'une soirée, juste pour t'amuser. alors tu passes la porte de ce bar qui se transforme en boîte un peu plus tard. tes yeux qui se perdent dans la salle et qui s'arrêtent sur le bar. tu ne te fais pas prier pour y aller et te commander une boisson et pour t'installer. tu n'es pas pressée, tu n'as pas besoin de chercher tout de suite l'homme qui te fera danser parmi ceux qui sont déjà assez saoul pour le faire. ce soir tu as le temps, le temps de prendre le temps. alors tu bois doucement et tu observes. t'as toujours beaucoup observé, les gens te fascinent, t'auras sûrement fait un métier dans l'analyse si les études ça avait été ton truc. mais t'as préféré travailler tout de suite pour pouvoir te payer tes soirées, comme ce soir.

_________________
and in the middle of my chaos, there was you.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Descubrirse el pastel
Messages : 951
Date d'inscription : 13/05/2018
Points : 129
Pseudo : backward loop, margaux
Age : 30
Statut : veuf et papa d'un petit mec de 5 ans. en couple aussi.
Occupation : propriétaire d'un petit garage dans le sud de séville
Re: light it up (alejo) - Mar 29 Mai - 19:51
--------------------

t'as besoin de sortir ce soir, et c'est sûrement pour cette raison que tu pousses la porte du bar. le premier qui arrive devant tes yeux. t'avais pas prévu une soirée de folie. loin de là. tu pensais même te faire juste un restaurant avec ana puis aller chez elle, ou chez toi, tu sais pas. t'aurais vu, mais elle n'est plus dispo, au dernier moment, sauf que toi, t'es déjà dehors. t'es déjà en ville et t'as payé une baby-sitter alors.. alors tant que t'es là, autant en profiter non ? pas de match, t'as regardé sur ton téléphone, donc pas de bière devant un match de foot. tu optes donc pour un bar, le premier qui arrive et tu entres. l'ambiance n'est pas terrible, enfin, ça parle fort, t'as l'impression, mais c'est soutenable. tu vas au bar, tu t'installes, les coudes qui se posent un peu sur le bois et tu cherches le barman des yeux pour lui commander un truc. rhum, des glaçons. pas de merci, pas de s'il te plaît, t'es sûrement pas le type le plus poli qui existe. t'es pas un connard non plus. t'as surtout des bons et des mauvais jours. plus de mauvais que de bons depuis trois ans, pour le coup. tu tournes ton regard vers la personne à ta droite. une jeune femme que tu n'avais pas remarqué en t'installant mais à la regarder de plus près, t'as bien l'impression de la connaître sauf.. sauf que tu n'es pas certain. on s'connait non ? technique de drague à deux balles, c'est pourtant pas dans tes cordes tu fais pas ça toi. t'es vraiment persuadé de la connaître alors peut-être qu'elle le prendra mal, que tu tentes de la draguer. t'en sais rien encore. tu ne vas pourtant pas tarder à la découvrir non ?

_________________

☾ tout va bien.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
En buena hora
Messages : 270
Date d'inscription : 28/05/2018
Points : 314
Pseudo : célia
Age : 23
Statut : libre
Occupation : caissière
Re: light it up (alejo) - Mar 29 Mai - 22:11
--------------------

tu te laisses aller à tes pensées, tu laisses le temps passer sans ne rien faire de spécial. un deuxième verre que tu t'offres au final. tes envies du soir qui sont toujours là, tu crois. t'as sortit une jolie robe, mais au final tu ne sais pas vraiment si c'est de ça dont t'as réellement envie ce soir. alors tu ne fais que boire au final, tu ne te concentres pas sur ce qui t'entoures. tu ne regardes même pas les hommes qui peuvent passer à côté de toi. ils pourraient bien te regarder que tu ne remarquerais pas pour le coup. mais pourtant une voix te sort de cette rêverie dans laquelle t'étais rentrée. ton regard qui se tourne doucement, des traits qui te sont familiers, bien plus que familier même. tu vois très bien qu'il est.  on s'connait non ?   il faut croire que lui non ou alors il se joue de toi, tu n'en sais trop rien. mais après tout, tu n'es que la petite soeur, celle qui observait le copain canon de son grand frère, celle qui rêvait plus jeune qu'il la remarquerait. et d'un coup ça ravive une flamme en toi, la flamme que t'avais en arrivant. le désir de ne pas passer la soirée seule. peut-être bien. tu dis doucement, alors que ton regard ne le lâche pas et ce mince sourire qui se dessine sur ton visage. muñoz, ça te rappelle quelque chose ? tu pourrais être déçue parce qu'il ne sait pas qui tu es, mais dans le fond t'as juste ce sourire au coin des lèvres, parce qu'il t'a finalement remarqué, sans même savoir qui tu es.

_________________
and in the middle of my chaos, there was you.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Descubrirse el pastel
Messages : 951
Date d'inscription : 13/05/2018
Points : 129
Pseudo : backward loop, margaux
Age : 30
Statut : veuf et papa d'un petit mec de 5 ans. en couple aussi.
Occupation : propriétaire d'un petit garage dans le sud de séville
Re: light it up (alejo) - Mer 30 Mai - 19:49
--------------------

t'es attiré par la jeune femme à côté de toi. tu tournes ton regard, immédiatement et il y a quelque chose. tu ne saurais juste pas dire quoi, mais il y a bien quelque chose qui te saute aux yeux. tu sembles la connaître. tu penses la connaître mais t'es incapable de dire quoique ce soit, t'es incapable de mettre un nom sur son doux visage.. ça te gêne et tu ne perds pas de temps pour parler, pour lui demander. c'est peut-être un peu brute de décoffrage, mais c'est ainsi que tu fonctionnes, toi. peut-être bien. elle te lance, mystérieuse. elle sourit, et tu le lui rends. c'est automatique. ça ne l'a pas toujours été, pourtant. en temps normal, t'as plutôt du mal, à sourire, mais pas là, pas devant la blonde qui se tourne de plus en plus vers toi. t'as toujours des questions en tête. de la drague ou un réalité ? muñoz, ça te rappelle quelque chose ? elle relance, et elle doit remarquer l'étincelle qui jaillit dans ton regard. évidemment que ça te dit quelque chose. aaron. un frère pour toi. un ami de longue date, un pote. tout ça. évidemment. mais oui ! isis, tu es isis ?  tu la regardes, peut-être un peu trop, sûrement un peu trop, mais elle a changé. elle a vraiment changé. les traits qui sont devenus femme, t'as l'impression de prendre un coup de vieux pendant un moment. parce que t'as sûrement pris de l'âge pour qu'elle devienne une femme, elle, en attendant. tu.. tu as grandi.  tu balances, comme ça, sans savoir si c'est vraiment ce qu'il faut dire, tu te doutes que non. pourtant, t'as que ça en stock, dans un premier temps. tu regardes son verre, tu regardes autour. tu es toute seule ?  tu rajoutes. bizarre, non ?

_________________

☾ tout va bien.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
En buena hora
Messages : 270
Date d'inscription : 28/05/2018
Points : 314
Pseudo : célia
Age : 23
Statut : libre
Occupation : caissière
Re: light it up (alejo) - Jeu 31 Mai - 15:14
--------------------

tu laisses le suspens planer. juste quelques secondes, juste le temps de le voir se souvenir. bien sûr qu'il sait qui sont les muñoz, un grand frère avec qui il traîne depuis bien longtemps. mais oui ! isis, tu es isis ? tu ne pensais même pas qu'il connaissait ton prénom. ce n'est pas comme si vous vous étiez déjà parlé, juste des bonjours quand il passait voir ton frère à l'époque. rien de plus. ou alors juste toi, qui l'observait de loin, une adolescente curieuse, mais il était hors limite pour toi alejo. pourtant aujourd'hui t'as l'impression de le découvrir sous un autre jour, comme si tout était différent ce soir, dans ce bar. ton frère n'est pas là, il n'est qu'une pensée, qui s'éloigne déjà et tout est permis. je suis étonnée que tu connaisses mon prénom alejo. un prénom qui résonne entre tes les lèvres. un doux son dans ta bouche et tes yeux qui ne le quittent pas. tu sens qu'il se passe quelque chose, tu sens que les choses changent, que ce n'est plus comme quand tu n'étais qu'une enfant à ses yeux. et il te le confirme, juste par quelques mots. tu.. tu as grandi. tu hausses les épaules doucement. tu ne saurais même pas dire à quand remonte la dernière fois que tu l'avais vu. ton frère il a quitté la maison familial il y a bien longtemps. avant que ton tour n'arrive. tu es toute seule ? tu souris doucement, des idées derrière la tête, déjà. je l'étais mais tu vas me tenir compagnie maintenant, pas vrai ? parce que tu te l'es dit, les choses sont différentes aujourd'hui, tu n'as plus besoin d'être dans l'ombre de ton frère. tu n'as plus besoin de cacher l'intérêt que tu avais déjà pour lui à l'époque.

_________________
and in the middle of my chaos, there was you.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Descubrirse el pastel
Messages : 951
Date d'inscription : 13/05/2018
Points : 129
Pseudo : backward loop, margaux
Age : 30
Statut : veuf et papa d'un petit mec de 5 ans. en couple aussi.
Occupation : propriétaire d'un petit garage dans le sud de séville
Re: light it up (alejo) - Jeu 31 Mai - 23:30
--------------------

tu reconnais la personne, mais t'as besoin d'indice pour arriver jusqu'à son prénom. isis. voilà. petite soeur d'un de tes amis que tu n'as pas revu depuis quelques temps. pourtant, tu n'as pas oublié sa famille et encore moins sa soeur apparemment. tu retrouves son prénom, mais elle a changé, la blonde. je suis étonnée que tu connaisses mon prénom alejo. tu souris, un peu, en te tournant dans sa direction. apparemment, tu ne vas pas être tout seul ce soir, tu vas rattraper le temps perdu avec la blonde. ana n'a pas pu venir, est-ce que c'est une raison pour.. qu'est-ce que tu fais au juste ? tu ne flirtes pas. si ? quand même, j'me rappelle de cette petite qui venait écouter à la porte de son frère, comment l'oublier.  tu la taquines, doucement avant de reprendre ton verre. tu bois une légère gorgée, doucement, tout en l'écoutant. je l'étais mais tu vas me tenir compagnie maintenant, pas vrai ? qu'elle te relance. sa pseudo solitude qui semble avoir été comblée par ta présence. t'es pas certain que ce soit la meilleure des idées qui soit, mais tu ne fais rien de mal. après tout. puis matteo est gardé avec la baby-sitter et tu comptais boire un ou deux verres avant de rentrer. hum.. pourquoi pas, mais je comptais pas rester trop longtemps non plus.   tu souffles, en faisant tourner le liquide dans ton verre. un tic, comme un autre. alors.. tu fais quoi maintenant ? des études ?   tu demandes, simplement. elle en est où dans sa vie. elle est jeune, elle est belle, elle fait bien étudiante, d'après toi. tu te trompes peut-être. après tout, t'as pas été étudiant alors comment tu peux savoir quelle tête ont les étudiantes ? on va dire que tu spécules un peu - beaucoup. en tout cas, tu t'intéresses à elle, et non à son frère, parce que t'imagines que tu aurais eu des nouvelles de son frère s'il avait voulu t'en donner, non ?

_________________

☾ tout va bien.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
En buena hora
Messages : 270
Date d'inscription : 28/05/2018
Points : 314
Pseudo : célia
Age : 23
Statut : libre
Occupation : caissière
Re: light it up (alejo) - Sam 2 Juin - 13:28
--------------------

tu ne t'attendais certainement pas à ça ce soir. une baisse de morale qui était apparue, une envie de rien et puis il s'est pointé comme si de rien était. comme un signe, pour te montrer une fois de plus que t'as pas de temps à perdre à ne rien faire. tu dois rester occuper, tu dois profiter au maximum, chaque instant compte. quand même, j'me rappelle de cette petite qui venait écouter à la porte de son frère, comment l'oublier.   tu tournes la tête d'un coup vers lui, pour plonger ton regard dans le sien, tes joues qui deviennent sûrement rouge, prise au dépourvu, tu ne t'y attendais pas. je...j'écoutais pas aux portes tu lâches alors que tu n'es sûrement pas convaincante pour un sou. mais t'as toujours cru être discrète, t'avais jamais pensé qu'il puisse te voir. adolescente sûrement encore un peu innocente à l'époque, t'as bien changé depuis. même si elle est toujours là dans le fond cette adolescente, elle fait juste n'importe quoi la plupart du temps. parce que le danger ne lui fait pas peur. parce que les conséquences, l'importe peu. j'étais vraiment si peu discrète ? tu demandes alors, un léger rire s'échappant de tes lèvres. t'es curieuse de savoir et puis pourquoi ne jamais te l'avoir dit qu'il avait remarqué. est ce que ça t'aurais arrêté de fouiner ? sûrement pas, peut-être pendant un temps. mais aujourd'hui t'as l'intention de rattraper le temps, tout ce que t'aurais pu lui demander à l'époque, si t'avais pas été trop timide pour parler au pote de ton frère. hum.. pourquoi pas, mais je comptais pas rester trop longtemps non plus. tu hoches doucement la tête, même si t'es vraiment heureuse de l'entendre. un peu égoïste, t'aimerais juste passer le temps avec lui ce soir.  ah bon, pourquoi ? tu demandes quand même, sans passer par quatre chemins. tu ne perds pas ton temps. alors.. tu fais quoi maintenant ? des études ? et ta tête qui se secoue automatiquement à cette question. non..c'est pas vraiment pour moi les études. t'aurais aimé. tu sais que t'en aurais été capable, ça ne te gênait pas l'école. mais tu savais que c'était une perte de temps. je suis caissière, rien de bien fou. tu dis avec un léger sourire, juste pour masquer la déception. et t'es déjà prête pour lui poser la question en retour, pour qu'il ne rebondisse pas sur tes propos. et toi tu fais quoi alors ?

_________________
and in the middle of my chaos, there was you.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Descubrirse el pastel
Messages : 951
Date d'inscription : 13/05/2018
Points : 129
Pseudo : backward loop, margaux
Age : 30
Statut : veuf et papa d'un petit mec de 5 ans. en couple aussi.
Occupation : propriétaire d'un petit garage dans le sud de séville
Re: light it up (alejo) - Dim 3 Juin - 18:34
--------------------

t'es pas malheureux là, t'es même en bonne compagnie. tu ne pensais pas tomber sur isis munoz, c'est certain, mais c'est plutôt une bonne chose. tu as l'impression de revenir quelques années en arrière. des années qui t'allaient beaucoup mieux au teint. des années où tu étais heureux, encore, pas dans cet état de semi-dépression où tu ne sais jamais trop quoi faire de tes journées. je...j'écoutais pas aux portes qu'elle te lance, apparemment elle n'avait pas remarqué que vous aviez remarqué. tu souris, tu ris même, un peu. doucement tout en prenant une nouvelle gorgée de ton verre. j'étais vraiment si peu discrète ? tu hoches déjà la tête de haut en bas. comment te dire.. on t'avait grillé depuis un bail en fait, t'étais pas al plus discrète, mais t'étais mignonne hein. t'avais pas l'impression qu'on parlait beaucoup de cours, ou de trucs vraiment pas intéressant ?   parce que du coup, vous faisiez toujours attention. interdiction de parler de nana par exemple, dès que petite isis était derrière la porte. histoire qu'elle en ait marre et qu'elle s'en aille. finalement, tu vas rester un peu avec elle, mais pas longtemps. ah bon, pourquoi ? qu'elle te demande, directe. t'apprécies ce côté direct. je devais sortir mais on m'a planté et j'ai quand même payé une baby-sitter pour mon fils, mais bon, comme j'sors plus j'vais peut-être pas rester trop longtemps.  tu lui expliques, tu n'as pas envie de rester dehors alors que tu pourrais être avec ton fils, en réalité. c'est simple. tu t'intéresses doucement à la vie de la blonde, depuis le temps. tu essaies de devenir ce qu'elle peut faire, mais tu n'as jamais été fort à ce jeu alors.. non..c'est pas vraiment pour moi les études. je suis caissière, rien de bien fou. tu hoches un peu la tête. et toi tu fais quoi alors ? elle enchaîne, rapidement. moi non plus, les études, c'était pas mon truc.. j'suis garagiste, j'ai mon garage, si jamais t'as besoin, tu n'hésites pas d'ailleurs.  tu lui assures, tu te feras un plaisir de la dépanner. c'est comme la famille isis, non ?

_________________

☾ tout va bien.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
En buena hora
Messages : 270
Date d'inscription : 28/05/2018
Points : 314
Pseudo : célia
Age : 23
Statut : libre
Occupation : caissière
Re: light it up (alejo) - Lun 4 Juin - 11:31
--------------------

tout un règne d'espionnage qui tombait. des manigances de petit fille et d'adolescente qui tombait à l'eau. alejo venait de te faire tomber de haut et ça t'étonnais que ton frère ne t'ai jamais dit que t'avais été grillée. d'habitude il aurait été le premier à faire quelque chose pour te taquiner. t'aurais sûrement préféré que ce soit lui, pour que tes joues ne tournent pas autant au rouge face à alejo. tu prenais une gorgée de ton verre, comme si l'alcool allait tout effacer d'un coup.   comment te dire.. on t'avait grillé depuis un bail en fait, t'étais pas la plus discrète, mais t'étais mignonne hein. t'avais pas l'impression qu'on parlait beaucoup de cours, ou de trucs vraiment pas intéressant ?   tu rigolais doucement. au final ce n'était rien de bien grave. t'aimais juste pas être prise au dépourvu comme ça. et moi qui pensait que vous étiez juste des gars sérieux. tu répondais alors que tout prenait un peu plus de sens au passage. tu n'avais pas fait attention à l'époque, tu ne trouvais rien d'intéressant dans leur conversation, pourtant t'avais continué à écouter. parce que t'espérais toujours entendre ce petit truc croustillant qui aurait pu te servir. pour quoi ? tu ne saivais pas trop, parce qu'à l'époque t'étais bien plus sage. bien moins direct. je devais sortir mais on m'a planté et j'ai quand même payé une baby-sitter pour mon fils, mais bon, comme j'sors plus j'vais peut-être pas rester trop longtemps. qu'il te disait et tu ne pouvais t'en empêcher, tes yeux qui s'écartaient. alejo et un fils. ce n'était sûrement pas une information que tu attendais et tu te demandais même si aaron était au courant. tu ne savais pas vraiment s'ils se parlaient encore. les choses ont vraiment évolué. tu lâchais sans vraiment te rendre compte que tu disais ça à voix haute. t'étais dans tes pensées, entrain de te dire que s'il avait besoin d'une baby-sitter et s'il sortait c'était peut-être parce que la mère n'était pas là. mais si déjà tu payes une baby-sitter, tu devrais profiter de cette soirée non ? tes yeux qui se plongeait dans les siens et un sourire qui s'élargissait sur tes lèvres. il ne semblait pas comprendre que ce béguin d'adolescente était toujours présent, bien qu'il était sûrement sous une forme différente aujourd'hui. et t'avais envie de lui faire comprendre. t'avais envie qu'il voit que tu n'étais plus cette enfant qu'il avait connu.moi non plus, les études, c'était pas mon truc.. j'suis garagiste, j'ai mon garage, si jamais t'as besoin, tu n'hésites pas d'ailleurs. tu rigolais doucement. si j'avais une voiture, je serais venue juste pour te voir te salir les mains parce que tu pouvais bien l'imaginer alejo, dans cet environnement et ça te donnait des sueurs chaudes.

_________________
and in the middle of my chaos, there was you.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Descubrirse el pastel
Messages : 951
Date d'inscription : 13/05/2018
Points : 129
Pseudo : backward loop, margaux
Age : 30
Statut : veuf et papa d'un petit mec de 5 ans. en couple aussi.
Occupation : propriétaire d'un petit garage dans le sud de séville
Re: light it up (alejo) - Lun 4 Juin - 19:12
--------------------

tu la traques, doucement et tu t'amuses de sa discrétion totalement absente du passé. tu te souviens bien de sa façon de faire et tu t'en amusais déjà à l'époque. sûrement parce que tu avais une soeur, une grande famille, une belle communauté. depuis les choses ont bien changé, quand même.et moi qui pensait que vous étiez juste des gars sérieux. tu dis doucement, tu ne pourrais pas mieux dire, en réalité. désolé de te décevoir, mais non, on état pas franchement sérieux au fond.   tu ris encore un peu et ça te fait du bien de rire. t'en avais presque perdu l'habitude. rire avec le passé, te rappeler des souvenirs sans pour autant que le visage de bianca vienne te faire souffrir de son absence. c'est plaisant, t'en redemanderait presque. en tout cas non, vous n'étiez pas les plus sérieux, au contraire, vous ne cessiez de faire n'importe quoi ici et là, sans jamais vous arrêter. les choses ont vraiment évolué. qu'elle souffle, quand tu lui parles de son fils. tu ne sais pas quoi répondre, si ce n'est que c'est vrai. oui, les choses ont drôlement évolué, et le terme drôle ne correspond pas franchement à ce que tu penses. non. pas du tout même. mais c'est le cas. mais si déjà tu payes une baby-sitter, tu devrais profiter de cette soirée non ? qu'elle te relance, rapidement et tu hausses les épaules. peut-être bien, c'était pas dans mes plans à la base.  tu lui avoues, malgré tout. non, tu comptais pas rester toute la soirée dans un bar et.. et faire quoi au juste ? retrouver une vielle connaissance qui n'est pas si vieille et qui a surtout bien grandi ! tu lui expliques que tu as ton garage, maintenant. si j'avais une voiture, je serais venue juste pour te voir te salir les mains tu souris, tu ne sais pas si tu peux. elle te drague ? t'as une doute. tu n'sais pas trop. tu devrais pas rentrer dans le jeu. c'est isis, et elle est jeune. tu ne saurais pas lui donner un âge, tu ne saurais plus, mais tu sais qu'elle est jeune. et toi, t'es en couple non ? pas besoin de voiture pour ça tu sais.   tu lui assures, simplement. tu devrais pas. et pourquoi tu n'as pas de voiture ? me dis pas tu fais partie de ces écolos.  tu souffles, doucement. pas ton délire.

_________________

☾ tout va bien.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
En buena hora
Messages : 270
Date d'inscription : 28/05/2018
Points : 314
Pseudo : célia
Age : 23
Statut : libre
Occupation : caissière
Re: light it up (alejo) - Mar 12 Juin - 23:20
--------------------

c'est sûrement la conversation la plus longue que vous avez. et pourtant ça fait des années que tu le connais. mais des années qu'il passait avec ton grand frère et sûrement pas à faire réellement attention à toi. désolé de te décevoir, mais non, on état pas franchement sérieux au fond.    tu ris doucement et si seulement lui savait qui t'étais réellement. il faut croire que les apparences peuvent vraiment être trompeuse tu réponds avec un petit sourire. des sens cachés sous tes phrases. t'aimerais lui faire comprendre que t'es plus cette petite fille qui espionnait. t'aimerais lui faire comprendre qu'il te plaît et d'habitude t'es plutôt douée pour ça. mais t'as l'impression que ça sera bien plus compliqué là. peut-être parce qu'il te voir sûrement encore comme la petite soeur de son pote. t'as l'impression qu'il n'est pas prêt à passer la soirée avec toi.   peut-être bien, c'était pas dans mes plans à la base. tu soupires doucement voyant tes espoirs s'envoler petit à petit. mais t'es bien plus têtue et obstinée que ça. assez pour ne pas baisser les bras. aller tu vas pas me laisser toute seule ici quand même. passe la soirée avec moi, ça te coûte rien. ton regard dans le sien. tu n'as pas envie de passer juste ta soirée avec lui. mais tu fais des pas de bébés. enfin à ta façon t'essayes. pas besoin de voiture pour ça tu sais.   un gorgée de ta boisson qui est bientôt fini. t'espère que tu pourras en prendre une suivante à ses côtés. peut-être que t'arriveras à le faire changer d'avis.je prends en note dans ce cas. un regard persistant dans le sien. tu souris doucement. et pourquoi tu n'as pas de voiture ? me dis pas tu fais partie de ces écolos. tu rigoles. alors là sûrement pas. t'as juste jamais pris le temps, t'en as jamais eu l'envie réellement. t'es bien toi à pieds ou bien dans les transports en commun. oh non pas du tout, je pense juste que j'aurais été un réel danger sur la route. une fois aaron m'avait amené sur un parking, j'ai failli rentrer dans tout ce qui se mettait en travers de notre chemin. tu te souviens encore de ce fameux jour et ça te fais rire doucement. depuis t'as jamais repris un volant entre les mains.

_________________
and in the middle of my chaos, there was you.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Descubrirse el pastel
Messages : 951
Date d'inscription : 13/05/2018
Points : 129
Pseudo : backward loop, margaux
Age : 30
Statut : veuf et papa d'un petit mec de 5 ans. en couple aussi.
Occupation : propriétaire d'un petit garage dans le sud de séville
Re: light it up (alejo) - Mer 13 Juin - 19:32
--------------------

il faut croire que les apparences peuvent vraiment être trompeuses tu hoches la tête, tu ne peux que approuver, c'est vrai que les apparences sont parfois trompeuses. suffit de faire des petites manigances, comme vous à l'époque. vous faisiez exprès de parler de choses complètement nulles pour qu'elle prenne marre et aille voir ailleurs. aller tu vas pas me laisser toute seule ici quand même. passe la soirée avec moi, ça te coûte rien. elle te relance. tu hausses les épaules. hey, à la base tu devais être toute seule non ?  tu lui souffles, c'est en tout cas ce que tu as compris. tu t'es installé là et elle n'a pas tardé à te pousser à rester, c'est qu'elle n'attend personne. ou alors, t'es bien mieux que celle - celui ? - qu'elle peut attendre. tu serais flatté, mais tout de même, c'est isis. je prends en note dans ce cas elle rajoute, oui, elle peut venir au garage quand elle veut, même si elle n'a pas de voiture.. d'ailleurs, pourquoi elle n'en a pas. tu essaies d'imaginer et tu ne trouves pas la solution adéquate. oh non pas du tout, je pense juste que j'aurais été un réel danger sur la route. une fois aaron m'avait amené sur un parking, j'ai failli rentrer dans tout ce qui se mettait en travers de notre chemin. tu éclates de rire doucement et tu t'imagines la scène. j'aurai tellement voulu voir ça ! peut-être que c'est juste que t'avais un mauvais prof aussi, t'y as pensé à ça ?  tu lui lances, mine de rien. bon, t'en doutes. parfois, il y a des gens qui ne sont simplement pas fait pour conduire. du coup, les transports en communs sont tes meilleurs amis, c'est ça ?  tu lui demandes. si elle ne conduit pas, faut bien qu'elle trouve un autre moyen de se déplacer après tout.

_________________

☾ tout va bien.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
En buena hora
Messages : 270
Date d'inscription : 28/05/2018
Points : 314
Pseudo : célia
Age : 23
Statut : libre
Occupation : caissière
Re: light it up (alejo) - Ven 15 Juin - 11:32
--------------------

 il te semble dur à convaincre. mais t'as envie d'y arriver. t'aimes bien le challenge, tout le monde aime ce qui semble inatteignable. juste pour pouvoir se dire ensuite, qu'on a quand même réussit à l'atteindre. hey, à la base tu devais être toute seule non ? il ne comprend donc rien alejo et ça te fais doucement sourire. tu devrais sûrement être plus cache. mais c'est pas vraiment toi, tu fais pas du rentre dedans, t'y vas doucement. toujours. pas vraiment tu lui dis alors avec un petit sourire énigmatique avant de rajouter. je trouve souvent de la compagnie.  et tu te doutes bien qu'il va comprendre. comprendre que tu n'es plus juste cette petite fille de derrière la porte. tu sais même plus si t'as un jour été cette fille innocente. t'as presque toujours voulu en faire qu'à ta tête. mais ça a vraiment commencé au lycée. tu sais plus si alejo passait encore à la maison à cette époque, sûrement qu'aaron avait déjà eu son appartement. tu te demandes d'ailleurs si les deux se parlent toujours, une question que tu gardes pour un peu plus tard alors que vous parlez de tes exploits en voiture.  j'aurai tellement voulu voir ça ! peut-être que c'est juste que t'avais un mauvais prof aussi, t'y as pensé à ça ? tu rigoles doucement. il a peut-être pas tord. tu te rappelles d'aaron qui ne faisait que te crier dessus, sûrement parce qu'il avait bien trop peur, mais qu'il n'osait pas te le montrer. peut-être, mais je sais pas si un jour je trouverai quelqu'un d'assez fou pour bien vouloir me redonner un cours. tu sais que normalement ça se passe dans une auto-école. avec un vrai professeur, mais t'as pas envie de te lancer dans quelque chose qui ferait sauter ton salaire pendant des mois, si t'es même pas douée pour ça. t'as pas envie de repasser ton permis cinq fois. alors tu préfères continuer à vivre, comme tu l'as toujours fait. du coup, les transports en communs sont tes meilleurs amis, c'est ça ? tu hoches de la tête. c'est pas si mal que ça les transports en commun. oui ça me permet d'observer les gens, j'aime bien. et puis je marche beaucoup aussi, ça me permet de me vider la tête. tu marches peu importe le temps. t'aimes juste ça au final. et toi alors tu te ballades dans quoi comme voiture ? parce que même si t'en possèdes pas, t'aimes bien les voitures, t'aimes bien le doux son de certaines.

_________________
and in the middle of my chaos, there was you.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Descubrirse el pastel
Messages : 951
Date d'inscription : 13/05/2018
Points : 129
Pseudo : backward loop, margaux
Age : 30
Statut : veuf et papa d'un petit mec de 5 ans. en couple aussi.
Occupation : propriétaire d'un petit garage dans le sud de séville
Re: light it up (alejo) - Dim 17 Juin - 17:46
--------------------

pas vraiment. je trouve souvent de la compagnie. qu'elle te lance avec ce sourire. tu comprends et en même temps, tu ne veux pas trop comprendre non plus. tu sais pas. tu devrais pas avoir ce genre de pensée. isis, elle est jeune, sûrement trop jeune pour que tu puisses penser qu'elle insinue de telle choses.. et pourtant son sourire ne trompe pas.. n'est-ce pas ? oh. je vois.  tu souffles, simplement sans savoir quoi répondre. tes yeux qui se baissent sur ton verre, tu devrais sûrement pas boire de trop ce soir, parce que tu sens que ta conscience pourrait faire des siennes si jamais tu oublies ce qui est bien et ce qui l'est moins.. peut-être, mais je sais pas si un jour je trouverai quelqu'un d'assez fou pour bien vouloir me redonner un cours. tu hausses les épaules. est-ce que tu peux te proposer? est-ce que t'en as le droit ? non, sûrement pas, alors tu ravales tes mots, doucement. oh, j'suis sûr que tu trouveras bien un pote ou une pote d'ailleurs qui saura être assez fou non ?  tu souffles, mine de rien avant de sourire doucement et de lui demander si elle est donc fan des transports en commun, parce que c'est un peu ça au final. oui ça me permet d'observer les gens, j'aime bien. et puis je marche beaucoup aussi, ça me permet de me vider la tête. tu lèves la main, l'air de dire que tu avais raison, parce que c'est ça. ah tu vois, c'est ce que je disais, tu es une écolo. tu tranches, en riant doucement, juste pour la taquiner comme il faut. tu hausses ensuite les épaules et tu termines ton verre. sûrement le moment de partir, mais elle reprend, la blonde. et toi alors tu te ballades dans quoi comme voiture ? elle te demande. t'as l'image de ta voiture, votre voiture que tu avais avec bianca, puis de l'accident et du débris que tu gardes au garage sous une couverture parce que t'arrives pas à t'en séparer.. elle te remémore des souvenirs la blonde.. oh euh, une petite voiture, juste histoire de me déplacer, rien de fou.  t'as pas repris quelque chose qui pourrait faire peur. tu redemandes un verre, finalement. tu veux boire quoi ? 

_________________

☾ tout va bien.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
En buena hora
Messages : 270
Date d'inscription : 28/05/2018
Points : 314
Pseudo : célia
Age : 23
Statut : libre
Occupation : caissière
Re: light it up (alejo) - Dim 17 Juin - 19:46
--------------------

oh. je vois.  et tu vois son regard quitter le tient d'un coup. tu le vois disparaître vers son verre et tu comprends tout de suite. tu comprends qu'il ne semble pas penser à la même chose que toi. tu comprends qu'il te voit probablement encore comme la petite soeur de son pote, rien de plus. mais t'en as pas envie. t'as l'air gêné. tu dis alors, ton regard insistant sur lui. t'as pas peur de dire ce que tu penses réellement à cet instant précis. pas peur de lui faire comprendre petit à petit ce que t'essayes de faire. tu sais que je suis plus une enfant alejo quand même, j'ai grandit depuis cette époque où je me cachais derrière les portes. alors oui je couche avec des gars. parce qu'il est bien de ça dont il est question. il l'a compris et c'est sûrement pour ça qu'il se sentait gêné d'un coup ou en tout qu'il ne savait plus quoi dire. mais toi tu comprends juste pas vraiment pourquoi. et alors que t'espères le relancer un peu avec la voiture. t'espères qu'il te proposerait des tours, comme il semblait presque le proposer avant. mais tu te vois une nouvelle fois déçue. ton égo en prendrait presque un coup. oh, j'suis sûr que tu trouveras bien un pote ou une pote d'ailleurs qui saura être assez fou non ?  pourtant tu rigoles quand même doucement. mais t'as pas vraiment envie que ce soit un pote qui t'aide. alors tu hoches doucement les épaules. mouais je sais pas. tu serais pas assez fou pour ça toi ? tu proposes alors, forçant un peu les choses. tu le pousses un peu plus. tu verras bien si ça te mène quelque part au final. avant de continuer la discussion. ah tu vois, c'est ce que je disais, tu es une écolo. tu le regardes et ton bras s'étend pour aller le pousser doucement. n'importe quoi. tu dis alors en rigolant. tu dis pas que t'en as rien à faire de la planète, tu sais qu'elle est importante et que même si toi tu seras pas là bien longtemps, tu peux pas jouer l'égoïste avec votre terre. mais à la base tu ne fais pas tout ça pour ça. t'as juste pas eu le choix. ou alors tu t'es pas donnée le choix. oh euh, une petite voiture, juste histoire de me déplacer, rien de fou.  tu souris alors, tu le voyais plus au volant d'une voiture de sport ou alors d'une vieille voiture qu'il aurait rénové. tu me surprends. et tu l'observes finir son verre alors que le tient est fini depuis un moment. mais tu ne savais pas encore si la soirée allée continuer. tu ne savais pas réellement à quoi t'attendre avec lui.   tu veux boire quoi ?  tu souris finalement quand tu vois qu'il ne s'arrête pas là. quand tu vois qu'il ne te laisse pas encore tomber. j'vais prendre une vodka redbull

_________________
and in the middle of my chaos, there was you.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Descubrirse el pastel
Messages : 951
Date d'inscription : 13/05/2018
Points : 129
Pseudo : backward loop, margaux
Age : 30
Statut : veuf et papa d'un petit mec de 5 ans. en couple aussi.
Occupation : propriétaire d'un petit garage dans le sud de séville
Re: light it up (alejo) - Lun 18 Juin - 18:42
--------------------

tu comprends ce qu'elle insinue et immédiatement tu ne sais plus vraiment où te mettre. déjà, tu ne peux pas parce que tu as ana, t'es en couple, faut pas l'oublier, mais en plus, la blonde.. et bien tu la connais depuis qu'elle est gamine et ça, ça reste un frein. tu peux pas nier sa beauté, putain non, mais au point de laisser ta conscience de côté ? t'as l'air gêné. ton regard océan qui croise de nouveau le sien.. tu hausses les épaules, instantanément puis tu souffles un peu en hochant la tête.
tu sais que je suis plus une enfant alejo quand même, j'ai grandit depuis cette époque où je me cachais derrière les portes. alors oui je couche avec des gars. qu'elle te balance, si simplement. tu souris un peu, à moitié gêné et en même temps, pas vraiment. faut te faire une raison, elle a grandi, faut te faire une raison, elle est loin d'être bête et.. et voilà. elle a grandi. ça n'empêche.. dis comme ça. j'le conçois mais enfin.. en plus j'ai quelqu'un. même si elle n'est pas venue ce soir, je peux pas.  une excuse, tu prends ana comme excuse, tu sais que ça en est une bonne et heureusement d'ailleurs que tu l'as parce que sinon, tu sais que tu pourrais tomber dans les filets de la blonde. mouais je sais pas. tu serais pas assez fou pour ça toi ? tu secoues un peu la tête, pas franchement ton truc d'apprendre aux autres à conduire, d'autant plus depuis l'accident que tu as vécu avec ta femme qui est morte.. non. je suis bien pire que ton frère, limite pire que les examinateurs alors j'pense pas non.  tu suis tout, à la lettre. une façon de rester en vie.. n'importe quoi. elle te lance, concernant les écolos mais elle en a tout le profil, elle ne s'en rend juste pas totalement compte et ça te fait bien sourire pour le coup. tu parles de ta voiture, rien de fou. non. tu me surprends. tu hausses encore les épaules, le visage qui perd de ses couleurs devant des souvenirs que tu évites d'affronter d'habitude. j'ai surtout grandi, finis de vouloir faire le beau dans une belle caisse.  tu prends pour excuse encore, comme si tu avais besoin de te justifier encore et encore face à la blonde. j'vais prendre une vodka redbull elle lance, quand tu le lui proposes. t'as pas franchement envie de rentrer, pas avec ces idées en tête. alors tu commandes la vodka, tu reprends un verre de whisky. simple. glaçons. rien de plus. je vais sûrement t'empêcher de trouver d'autres cibles pour ce soir, tu m'en veux pas trop ?  tu relances, doucement. un fin sourire aux lèvres, un sourire que tu forces un peu,pour oublier la peine qui est juste là.

_________________

☾ tout va bien.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
En buena hora
Messages : 270
Date d'inscription : 28/05/2018
Points : 314
Pseudo : célia
Age : 23
Statut : libre
Occupation : caissière
Re: light it up (alejo) - Mar 19 Juin - 10:19
--------------------

quand tu l'as vu là, ça a fait remonter des souvenirs du passé. t'as vu une nouvelle fois cette petite fille qui semblait innocente. celle qui n'osait pas encore dire à ses parents ce qu'elle voulait vraiment. celle qui voulait vivre et pas juste survivre. mais t'as changé depuis et t'as besoin qu'il le comprenne. besoin qu'il se rende compte que t'as sûrement plus qu'une simple discussion en tête pour ce soir. dis comme ça. j'le conçois mais enfin.. en plus j'ai quelqu'un. même si elle n'est pas venue ce soir, je peux pas.  qu'il te dit et voilà une déception. donc finalement il y a bien quelqu'un. finalement il y a une maman, elle n'est juste pas là ce soir et toi t'as sûrement l'air stupide à essayer d'insinuer des choses. tu peux être beaucoup de choses mais pas une briseuse de couple. alors t'as vendetta s'arrêtera là. tu souffles doucement. je vois. tu dis simplement, avec la déception qui doit se lire sur ton visage. c'est pas vraiment comme ça que t'imaginais ta soirée. bien sûr tu ne partiras pas pour autant. parce que malgré ça, t'apprécies le moment. je suis bien pire que ton frère, limite pire que les examinateurs alors j'pense pas non.  et voilà une seconde déception. t'as eu beau essayé, c'est peine perdue. alors tu ne dis plus rien. et tu regardes juste ton verre vide s'en aller. tu laisses ta déception partir avec. pour profiter quand même de la soirée. parce que les pensées négatives n'ont pas leur place avec toi. alors tu vas arrêter les allusions à quoique ce soit et tu vas juste parler simplement. découvrir cet homme que tu ne connais plus vraiment non plus. il a changé alejo, tu le vois. il y a quelque chose de différent, quelque chose de plus profond quand il parle. tu le sais parce que tu fais la même chose tout le temps, quand ça ne va pas trop. j'ai surtout grandi, finis de vouloir faire le beau dans une belle caisse.  tu ris légèrement. mais tu vois bien qu'il y a quelque chose de bien plus sérieux. sauf que tu ne te permets pas de demander. parce que il n'est sûrement pas là pour faire remonter des choses qui font mal. alors tu acceptes juste ta nouvelle boisson, un léger sourire sur ton visage pour le remercier. je vais sûrement t'empêcher de trouver d'autres cibles pour ce soir, tu m'en veux pas trop ?  qu'il demande et tu secoues doucement la tête. je suis déçue que ma première cible ce soit révélée être en couple. tu commences à dire en rigolant doucement. mais je pense que je vais pouvoir passer juste une soirée avec une vielle connaissance. je devrais survivre. tu dis ironiquement. et tu le regardes et toi qu'est ce qui t'as fait changé d'avis ? un deuxième verre ? je pensais que tu resterais pas. t'es curieuse de savoir. parce que depuis quelques minutes tu pensais encore plus qu'il partirait le plus rapidement possible.

_________________
and in the middle of my chaos, there was you.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Descubrirse el pastel
Messages : 951
Date d'inscription : 13/05/2018
Points : 129
Pseudo : backward loop, margaux
Age : 30
Statut : veuf et papa d'un petit mec de 5 ans. en couple aussi.
Occupation : propriétaire d'un petit garage dans le sud de séville
Re: light it up (alejo) - Jeu 21 Juin - 21:53
--------------------

je vois. elle souffle, déçue évidemment. tu ne sais pas ce que tu pourrais faire de plus. tu as mis les choses au clair, pour qu'elle ne tente pas plus. tu as quelqu'un et tu n'iras pas fricoter avec quelqu'un d'autre. tu as ana, ton rayon de soleil même si elle n'est pas celle qui te manque au quotidien elle est là et elle ne mérite sûrement pas que tu fasses une telle chose. mais tu ne peux t'empêcher d'avoir ce sentiment au fond de toi, ce sentiment qui te souffle que tu plais alejo. tu vas pa le nier, ça fait toujours plaisir de plaire à quelqu'un, de savoir qu'on peut encore.. de cette manière. t'en as pas toujours conscience. tu continues de parler, un peu, tu essaies de parler en tout cas mais t'as ce truc qui vietn de tomber sur tes épaules, t'as ce sentiment étrange, un peu coupable qui commence à grimper quand tu penses à cette voiture foutue là-bas dans la court de ton garage. tu souffles, et tu recommandes un verre, t'en veux de nouveau et tu en prends un pour elle avant de la chercher, un petit peur en lui assurant qu'elle va louper sa cible. je suis déçue que ma première cible ce soit révélée être en couple. mais je pense que je vais pouvoir passer juste une soirée avec une vielle connaissance. je devrais survivre. et toi qu'est ce qui t'as fait changé d'avis ? un deuxième verre ? je pensais que tu resterais pas. tu souris, un peu, doucement, puis tu le perds ce sourire à mesure qu'elle parle. tu ne sais pas quoi dire de plus. pourquoi ce verre? tu pourrais répondre le fameux "pourquoi pas", mais pas sûr que ce soit ce qu'on veuille. un deuxième verre ? tu as remué des choses. ne te penses pas coupable hein, c'est pas ta faute..  tu essaies de lui expliquer sans avoir quoi dire d'autre. tu joues avec ton verre, l'alcool qui tourne en rond dedans avant de finalement prendre ton courage à deux mains pour lui parler. j'ai eu un accident de voiture il y a trois ans.  tu souffles, uniquement, c'est tout ce qui sort. c'est peu mais à tes yeux c'est déjà beaucoup. c'est déjà énorme.

_________________

☾ tout va bien.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
En buena hora
Messages : 270
Date d'inscription : 28/05/2018
Points : 314
Pseudo : célia
Age : 23
Statut : libre
Occupation : caissière
Re: light it up (alejo) - Sam 23 Juin - 11:11
--------------------

un objectif qui tombe à l'eau. mais tu ne te résumes pas à ça. tu ne te résumes pas aux gars que tu peux séduire en soirée. alors dans le fond même si t'as pris un coup sur le moment, au final tu sais que tu peux quand même passer une bonne soirée. parce que tu n'es pas seule, parce que tu n'aimes pas être seule. tu sais que quand t'as personne pour t'accompagner, tu te mets à penser, à penser de trop et ce n'est sûrement pas une bonne chose. mais ce soir tu n'auras pas besoin de penser. à ce poids qui pèse sur tes épaules. tu ne sais pas s'il sait alejo, tu ne sais pas si aaron parlait de sa soeur malade. t'imagines que non, tu sais que ça a souvent été un poids pour la famille, que t'as été un poids. des vacances qui ont été annulés au dernier moment, parce que tu faisais un séjour à l'hôpital en échange. des fois t'aurais voulu savoir ce que ton frère et ta soeur pouvait penser dans ces moments. est ce que ça aurait fait mal ? tu ne sais pas. mais alors que tu lèses ce qui te pèse sur les épaules partir, tu vois que dans le regard d'alejo il y a quelque chose qui ne semble pas normal. est-ce que tu fais bien de demander ? t'es sûrement bien trop curieuse pour ne pas le faire de toute manière. un deuxième verre ? tu as remué des choses. ne te penses pas coupable hein, c'est pas ta faute..  qu'il te dit. et c'est trop tard tu te sens déjà un peu coupable d'avoir fait remonter les choses. parce que tu sais ce que c'est que d'essayer de cacher ce qui fait mal. essayer de ne pas y penser. c'est dur... et quand ça remonte à la surface c'est encore pire.    j'ai eu un accident de voiture il y a trois ans.  t'as le coeur qui se serre, pas spécialement à cause des mots, mais surtout quand tu le regardes. et pendant un instant tu ne sais pas vraiment quoi faire. parce que tu n'es pas la meilleure personne pour parler avec les autres de ce qui leur fait mal. parce que toi-même t'en parle presque jamais. parce que tu préfères cacher ce qui fait mal. alors quelques secondes passent, ton regard qui ne quitte pas son visage. et c'était grave ? une question peut-être stupide. parce que ça devait l'être pour qu'il soit dans cet état. mais tu n'arrives pas à savoir comment. il a l'air bien alejo.

_________________
and in the middle of my chaos, there was you.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Descubrirse el pastel
Messages : 951
Date d'inscription : 13/05/2018
Points : 129
Pseudo : backward loop, margaux
Age : 30
Statut : veuf et papa d'un petit mec de 5 ans. en couple aussi.
Occupation : propriétaire d'un petit garage dans le sud de séville
Re: light it up (alejo) - Dim 24 Juin - 19:36
--------------------

tu ne sais pas ce qu'il te prend, là de suite. des souvenirs qui te viennent en pleine face, tu ne sais pas encore comment le gérer. t'es pas certain de le savoir un jour.. alors tu regardes la petite blonde et tu lui expliques sans savoir par où commencer. des souvenirs douloureux, un accident de voiture qui est toujours là tout autour de toi. tu essaies de lui parler, de lui assurer qu'elle n'est pas fautive, parce qu'elle ne l'est pas non, mais tu ne sais pas forcément t'expliquer. pas quand ça te touche autant. tu baisses ton regard, un peu. et c'était grave ? qu'elle demande, quand tu termines de parler. elle ne tarde pas à te remettre dans le bain à tel point que tu ne sais plus quoi faire. tu prend ton verre, tu le portes à tes lèvres et en quelques secondes tu le vides. tu ne réfléchis pas, non, tu bois tout le contenu avant de lever la main pour en demander un autre. il n'y a que comme ça que ça ira. il n'y a que comme ça que tu pourras continuer sur cette voie, t'en as conscience. oui je.. j'ai..  tu essaies de commencer à dire, c'est pas gagner. tu réfléchis, tu détournes ton regard pour ne pas perdre la face et pour parler. pour dire les choses. elle a demandé et ça ne peut pas être si terrible de lui en parler. certains disent qu eça fait du bien de partager ce genre de choses. j'ai perdu ma femme, dans cet accident.  t'annonces finalement, de but en blanc. c'est fait. c'est dit. tu ne la regardes pas, tu ne veux pas voir son regard ni même sa pitié qui pourrait en ressortir, alors tu baisses les yeux pour regarder tes mains sur le comptoir. on était de sorti.. notre fils était chez ses parents. j'avais trop bu pour conduire, je lui ai laissé et la voiture a été percuté. elle est morte sur.. sur le coup.  tu lui racontes, sans trop savoir pour quoi en réalité. tu as du mal à en parler, mais cette fois ça sort.. et tu penses que c'est peut-être à cause de l'alcool, de l'ambiance et t'en sais rien en réalité.

_________________

☾ tout va bien.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
En buena hora
Messages : 270
Date d'inscription : 28/05/2018
Points : 314
Pseudo : célia
Age : 23
Statut : libre
Occupation : caissière
Re: light it up (alejo) - Lun 25 Juin - 10:45
--------------------

tu ne sais pas si tu fais bien de poser cette question. mais tu le vois là, tu vois son regard et tu te dis juste que tu ne peux pas ne rien faire. tu ne sais pas si parler pourrait lui faire du bien. tu sais que toi tu ne parles pas vraiment. à part avec luna et quand t'es avec elle, c'est le seul moment où tu te sens entièrement toi. alors au final, peut-être que parler ça peut-être pas mal. tu le regardes finir son verre. tu le regardes en commander un deuxième et pendant un instant tu penses qu'il ne dira rien. alors tu ne fais rien, tu ne veux pas en rajouter.   oui je.. j'ai..  tu l'entends te dire finalement, ton regard qui monte à nouveau vers lui. mais il ne te regarde pas. tout ce que tu peux voir c'est un visage peiné et ton coeur se serre. tu le vois revivre les événements, sans vraiment savoir ce qui s'est passé. t'aimerais pouvoir être d'une plus grande aide. t'aimerais pouvoir le regarder et lui dire que tout ira bien, alors même que tu ne sais pas encore de quoi il s'agit. mais tu ne peux pas, parce que ça ne serait pas juste, ça ne serait pas vrai. j'ai perdu ma femme, dans cet accident. on était de sorti.. notre fils était chez ses parents. j'avais trop bu pour conduire, je lui ai laissé et la voiture a été percuté. elle est morte sur.. sur le coup.   qu'il lâche et ton regard se baisse doucement. tu ne pouvais pas imaginer, tu ne savais pas. et tu te rends compte que le temps l'a vraiment changé, il a vécu des choses alejo. il a vécu des choses qui peuvent détruire, mais aujourd'hui il est encore là, il est encore debout. j-j'peux pas imaginer ce que t'as du traverser. tu dis doucement, ta main qui se pose doucement sur son bras. tu sais pas quoi lui dire, tu sais que rien ne pourrait effacer la peine qu'il a. elle te manque toujours ? tu demandes alors, comme pour t'informer toi. pour savoir ce que ça fera quand tu partiras.  

_________________
and in the middle of my chaos, there was you.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Descubrirse el pastel
Messages : 951
Date d'inscription : 13/05/2018
Points : 129
Pseudo : backward loop, margaux
Age : 30
Statut : veuf et papa d'un petit mec de 5 ans. en couple aussi.
Occupation : propriétaire d'un petit garage dans le sud de séville
Re: light it up (alejo) - Lun 25 Juin - 20:00
--------------------

le verre que tu descends rapidement alors qu'elle te pose cette question à laquelle tu ne t'attendais pas tant que ça. alors tu essaies mais c'est compliqué, c'est pas simple et encore moins facile. tu lui parles finalement de cet accident et de comment tu as perdu ta femme. c'est fait, c'est dit et qu'est-ce que c'est douloureux. tu ne la regardes plus, tu n'y arrives pas tellement en réalité. tu n'arrives pas à soutenir son regard, son visage, tu ne veux pas y lire de la pitié ou quoique ce soit alors tu te contentes de garder un regard perdu sur un verre totalement vide. le second ne devrait pas tarder à arriver, pourtant, alors tu estes sur cette idée quand elle reprend la parole. j-j'peux pas imaginer ce que t'as du traverser. elle souffle, pour commencer, tu sens sa main qui se glisse contre ton bras. ça te soulage, un peu, mais jamais assez comparé à ce que tu ressens au quotidien. jamais assez comparé à ce que tu vis quand tu revis cet épisode la nuit. soir après soir, des souvenirs qui sont trop douloureux. elle te manque toujours ? elle redemande, par la suite. trois ans, qu'elle est partie, trois ans qu'elle est partie sans même que tu y sois préparé. non, tu étais loin d'être prêt à te retrouver seul du jour au lendemain. tu avais ce gamin de deux ans sur les bras et un coeur à pleurer mais tu n'avais pas le loisir de le faire. tu n'as pas été seul, heureusement, mais ça n'empêche que ça n'a pas été simple. j'y penses encore beaucoup, aujourd'hui. jour après jour, c'est toujours là. je ne pourrais jamais l'oublier complètement. tu lui expliques, d'une voix douce, sans bouger. ton regard fini par se planter dans le sien. tu essaies de ne pas faire attention à ce qu'elle peut dégager, tu essaies d'être fier. c'était ma femme et elle est partie sans prévenir. du jour au lendemain. matteo avait deux ans et j'étais pas prêt..  tu rajoutes, ton verre qui arrive, tu reprends une gorgée avant de te tourner un peu vers elle. c'est la vie, j'imagine, et on est jamais préparé à ce qu'elle nous réserve. 

_________________

☾ tout va bien.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
En buena hora
Messages : 270
Date d'inscription : 28/05/2018
Points : 314
Pseudo : célia
Age : 23
Statut : libre
Occupation : caissière
Re: light it up (alejo) - Mar 26 Juin - 11:14
--------------------

tu le regardes, même s'il ne te regarde pas. parce que t'as l'impression de pouvoir envoyer des ondes comme ça. t'as l'impression que c'est tout ce que t'as à offrir. t'as jamais été forte pour trouver les mots. t'as déjà essayé pourtant, t'essayes encore ce soir. mais tu prends sûrement trop la vie à la légère, t'essayes de te soucier de rien alors que ta vie n'est que soucis quand on y pense. mais t'as envie d'effacer tout ça, t'as pas envie d'y penser, juste un bouton et tu coupes toutes les émotions qui pourraient monter si tu te laissais submerger par cette maladie. et ce soir alejo est face à toi, il se laisse aller, tu sais pas si ça lui fait du bien. en tout cas pas sur le moment, tu le vois bien. demain ? peut-être demain. tu sais pas, t'imagines que c'est quelque chose avec quoi on vit chaque jour. tu te le demandes. j'y penses encore beaucoup, aujourd'hui. jour après jour, c'est toujours là. je ne pourrais jamais l'oublier complètement. c'était ma femme et elle est partie sans prévenir. du jour au lendemain. matteo avait deux ans et j'étais pas prêt..  et t'as le coeur qui se serre, parce que même s'il ne devrait s'agir que de lui ce soir. tu ne peux t'empêcher de penser que c'est pour ça que tu ne pourras jamais être dans une relation. parce que tu ne veux pas laisser ce genre de tristesse derrière toi. tu n'auras jamais la chance de devenir mère non plus..tu ne veux pas d'enfants aujourd'hui, mais tu sais que tu n'en auras jamais l'occasion de toute manière te ça fait mal. ça fait mal qu'on ne te laisse même pas le choix...et puis son regard qui fini dans le tient, tu y vois tout, tout ce qu'il ressent à l'instant précis. et tu essayes de garder ton bouton en mode off, pour ne rien ressentir face à tout ça. parce que tu sais que ça ferait mal. c'est la vie, j'imagine, et on est jamais préparé à ce qu'elle nous réserve.  tu souffles doucement et c'est à ton tour de boire un coup. ouais j'imagine. mais ça ne devrait pas se passer de la sorte. tu lâches doucement. t'étais pas prête à vivre cette vie, tes parents n'étaient pas prêt à avoir une fille malade, ils ne sont pas prêt à te laisser partir. pourtant ça arrivera. la vie que tu trouves si injuste. tu la trouve encore plus quand tu entends son histoire à alejo. tu bois une gorgée encore à tout ça. et tu laisses juste le silence planer, parce que les mots ne viennent plus.

_________________
and in the middle of my chaos, there was you.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Descubrirse el pastel
Messages : 951
Date d'inscription : 13/05/2018
Points : 129
Pseudo : backward loop, margaux
Age : 30
Statut : veuf et papa d'un petit mec de 5 ans. en couple aussi.
Occupation : propriétaire d'un petit garage dans le sud de séville
Re: light it up (alejo) - Jeu 28 Juin - 19:25
--------------------

ton histoire, que tu lui contes. ça ne vient pas tout seul. tu fais des efforts. tu essaies d'en faire. tu te mets en condition. elle a réveillé quelque chose isis et tu ne vois pas pourquoi tu ne lui parlerais pas de toi, au moins un minimum. t'es plus ce gamin qui riait avec son grand frère. ce temps est révolu. ce temps est même mort. t'as vécu, énormément vécu sans jamais te retourner. t'as du regarder les choses en face, t'as du faire face. tu dis pas que ça a été simple. combien de fois tu t'es demandé pourquoi elle, pourquoi pas toi ? pourquoi fallait-il que tu sois le rescapé. on pense souvent que c'est bien plus facile pour ceux qui restent en vie, mais en réalité c'est loin d'être le cas. vous êtes là, à ressasser le passé encore et encore. vous n'avez pas envie d'avancer, vous avez juste envie de rester dans le passé, rester dans les souvenirs parce que vous avez peur de l'avenir. peur d'oublier, peur de ne pas se souvenir, peur et honte surtout. tu lui parles de ta femme, le fait qu'elle te manquera éternellement, jusqu'à ton dernier souffle. tu n'étais pas préparé, aucun de vous n'était préparé, au final. ouais j'imagine. mais ça ne devrait pas se passer de la sorte.  tu hoches un peu la tête, ton verre en main. t'en bois une nouvelle gorgée, encore. comme ce besoin d'un peu de courage, ou juste ce besoin d'affronter la réalité. ta femme est morte putain. c'était il y a trois ans et t'es encore ce cadavre, t'en as tout l'impression en tout cas. l'impression de ne pas faire face. le silence s'impose de lui-même et tu n'as pas envie de le briser. pas de suite. alors tu le laisses prendre une certaine place, le regard dans le vide avant de retomber dans celui de la blonde. isis. on choisit pas. nous on a juste le choix d'avancer, dans la mesure du possible. ils partent et on doit accepter de les voir partir. c'est pas facile. j'ai souffert. j'ai eu ces pensées.. noires. affreuses. terribles, je dirai même et ma force a été mon fils. tu te confies, encore. t'en as étrangement besoin. tu t'appuies sur elle sans savoir si elle a les épaules pour tout ça.

_________________

☾ tout va bien.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
En buena hora
Messages : 270
Date d'inscription : 28/05/2018
Points : 314
Pseudo : célia
Age : 23
Statut : libre
Occupation : caissière
Re: light it up (alejo) - Jeu 28 Juin - 22:03
--------------------

tu ne dis plus rien, tu bois juste ton verre. doucement. ou c'est l'impression que t'as plutôt, mais quand tu te rends compte qu'il est déjà vide, tu te rends compte que les mots d'alejo te touche bien plus que ce que tu pouvais imaginer. il te touche et il ne sait sûrement même pas pourquoi. t'es triste qu'il ai eu à vivre ça. triste qu'il ai toujours à vivre avec ça. parce que tu le comprends ça le suivra toute sa vie. comme ta mort suivra toutes les personnes dont tu sauras proche quand tu t'en iras à ton tour. tout le monde s'en va un jour, c'est la vie t'imagines. mais certains partent beaucoup trop tôt, sa femme est partie trop tôt. tu ne sais pas pendant combien de temps vous n'avez pas parlé. le temps passe et tu n'y fais pas vraiment attention. mais tu tournes doucement ta tête vers lui et tu trouves ce regard blessé. celui qui fait mal, parce que voir les gens blessés ça fait mal. on choisit pas. nous on a juste le choix d'avancer, dans la mesure du possible. ils partent et on doit accepter de les voir partir. c'est pas facile. j'ai souffert. j'ai eu ces pensées.. noires. affreuses. terribles, je dirai même et ma force a été mon fils. qu'il te dit, en reprenant un peu son histoire. ce n'est pas comme ça que t'avais imaginé ta soirée. tu n'aurais pas imaginé être tant touché par une histoire, par son histoire. on ne réalise pas en regardant les gens à quel point ils peuvent montrer autre chose que ce qu'ils ressentent réellement. on ne peut pas réellement lire une histoire sur un visage, même si t'aurais aimé croire au contraire. pour le nombre d'histoire que t'as inventé. il est chanceux d'avoir un papa si courageux. tu lui dis. parce que t'es pas sûre qu'il se rende compte à quel point il est fort alejo. parce que même s'il a eu ses idées noires. ce ne sont restées que des idées au final et aujourd'hui il est toujours là, il continue à vivre malgré le sort qui s'est abattu sur lui. je reprends un verre si ça te dérange pas ? tu demandes. parce que tu sais qu'il voulait partir, il peut toujours le faire s'il veut. tu continueras probablement à boire, parce qu'il a réveillé des choses alejo. mais t'es aussi là s'il veut continuer à parler, à se confier. bien que tu sentes l'alcool qui commence à monter. tes idées qui deviendront plus très clairs bientôt. t'en as besoin.

_________________
and in the middle of my chaos, there was you.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Re: light it up (alejo) -
--------------------

Revenir en haut Aller en bas
 

light it up (alejo)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

 Sujets similaires

-
» Combat antique light
» Le COCA LIGHT c'est bon, buvez-en...
» [Fan-Fiction] BIONICLE: Last Light
» DEATH NOTE - Light Yagami - (RAH 331)
» [EDH] Bruna, Light of Alabaster

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
mi casa es tu casa :: Sevilla :: El Norte :: Macarena-