AccueilAccueil  RechercherRechercher  MembresMembres  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

 a good night (luna)

avatar
En buena hora
Messages : 270
Date d'inscription : 28/05/2018
Points : 314
Pseudo : célia
Age : 23
Statut : libre
Occupation : caissière
a good night (luna) - Dim 3 Juin - 21:43
--------------------

tu savais qu'elle dirait oui, elle était toujours partante luna. tu pouvais toujours compter sur elle quand il s'agissait de passer un bon moment. quand il s'agissait de parler aussi. parce qu'avec elle t'étais libre comme l'air, tu pouvais tout dire sans filtre. elle savait ce que tu vivais, pour le vivre elle même. une belle amitié qui c'était formée dans un endroit si sombre, l'hôpital. t'aurais jamais pensé rencontrer quelqu'un là-bas et aujourd'hui pourtant tu ne savais pas comment tu ferais sans elle. t'oubliais pas qu'un jour tu pourrais te retrouver sans elle, comme elle pourrait se retrouver sans toi. vous ne saviez juste pas quand et t'avais pas envie de penser à cette possibilité alors que tes pas te rapprochaient de chez elle. une soirée vous attendez, pas n'importe laquelle, la san juan. depuis que t'avais commencé à faire la fête, tu l'avais toujours fêté sur la plage, peu importe le temps. peu importe les personnes avec qui tu le faisais. cette année c'était la première fois que tu le faisais avec luna et t'avais cette hâte qui grimpait dans ta poitrine. tu ne savais pas de quoi la soirée serait faite, mais t'avais enfilé ta plus belle robe blanche pour la plage. le temps était clément, l'air était même terriblement doux et tu ne sentais même pas une petit brise venir caresser tes cheveux. le soleil n'était même pas encore tombé alors que tu frappais contre la porte de ton amie. le sourire au lèvre et celui n'était pas du tout forcé, il venait du coeur. il venait de ce bonheur que tu ressentais quand tu faisais quelque chose qui te tenait tant à coeur.

_________________
and in the middle of my chaos, there was you.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
En buena hora
Messages : 558
Date d'inscription : 27/05/2018
Points : 424
Pseudo : elsker (axelle)
Age : 24
Statut : coureuse de caleçons.
Occupation : serveuse, bénévole auprès d'enfants malades.
Re: a good night (luna) - Mar 5 Juin - 11:21
--------------------

t’étais toute excitée. aussi excitée que peut l’être une gamine le matin de noël. sauf que toi, c’était pas la naissance du petit jésus qui te rendait heureuse. c’était la san juan. cette fête célébrée partout dans ton pays natal. cette fête qui rassemblait tout le monde dans la rue, ou le long des plages. tu aimais croiser autant de monde. tu aimais voir le sourire sur tous ces visages. et tu aimais encore que ce soit éphémère. que le lendemain, plus personne ne se souvienne de la joie qu’ils avaient ressenti pendant quelques heures, et qu’ils reprennent leur train de vie tranquille. ce serait pas ton cas à toi. ta vie était tout sauf tranquille. tout sauf banale. tu savais qu’elle pouvait s’arrêter à n’importe quel moment, comme cette fête. il suffisait d’une complication pour que tout s’éteigne. c’était sûrement pour ça que tu aimais tant cette soirée d’été, parce qu’elle te faisait penser à toi. tu finissais d’ajuster ta robe quand quelqu’un frappa à la porte. c’était sûrement isi. ça ne pouvait être qu’elle. elle était une des rares personnes à connaître ton engouement pour cette fête. engouement qui frisait parfois la démence. la plupart du temps, les gens ne comprenaient pas pourquoi c’était cette nuit, et pas une autre. tu avais tes raisons. des raisons qu’ils n’auraient jamais le loisir de connaître puisqu’ils ne pouvaient pas les comprendre. isis le pouvait elle, et tu étais plus qu’heureuse de pouvoir passer célébrer cet évènement avec elle. tu ouvris la porte sur le sourire si doux de ton amie. sourire contagieux qui fit apparaître le tien. tu avais souris toute la journée, mais celui-ci était différent des autres. celui-ci était plus serein, plus heureux aussi. je suis si contente que tu sois là. tu soufflas en te rapprochant d’isis pour la serrer contre toi. cette nuit serait spéciale, tu pouvais déjà le sentir. on peut y aller tout de suite si tu es prête ? tu lui demandas en te détachant d’elle pour fermer ta porte. même si tu n’avais rien de valeur, tu ne voulais pas que quelqu’un puisse rentrer chez toi. encore moins ce soir. tu mis la main de ton amie dans la tienne, afin de la guider vers l’endroit où se déroulait les festivités. tu voulais profiter un peu de la rue avant de te diriger vers la plage. lieu où vous échoueriez inévitablement d’ici la fin de la soirée.

_________________

he was the only damn thing she was not allowed to have.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
En buena hora
Messages : 270
Date d'inscription : 28/05/2018
Points : 314
Pseudo : célia
Age : 23
Statut : libre
Occupation : caissière
Re: a good night (luna) - Mer 13 Juin - 11:33
--------------------

tu n'attends que quelques secondes avant qu'un visage radieux s'offre à toi. des fois t'avais l'impression de voir ton reflet dans un miroir. luna était similaire à toi en tellement de points que ça pouvait devenir troublant des fois. mais le destin vous avez mis sur le chemin l'une de l'autre et c'était sûrement ce qui pouvait t'arriver de mieux dans ta vie.  je suis si contente que tu sois là. doux sourire sur ton visage alors que tu n'avais pas besoin de dire quoique ce soit, pour lui faire comprendre que tu étais heureuse toi aussi. tes bras qui enlaçaient juste doucement son petit corps. on peut y aller tout de suite si tu es prête ? et ton sourire s'étend encore un peu plus, comme si c'était possible. je suis prête depuis ce matin. tu dis en rigolant doucement. t'attends même ça avec impatience depuis bien plus longtemps. et tu sais que c'est la même chose pour elle. parce que depuis quelque jours vous en parliez à chaque fois par sms. et ce soir ça se fait enfin. ça pourrait devenir une tradition pour vous de le faire ensemble. pour combien d'années tu ne sais pas, mais t'as envie de croire que ça perdurera un moment. vos mains l'une dans l'autre, vous commencez à marcher dans ce petit silence. et tu la suis juste, sans penser à rien d'autre qu'à cette soirée. ton regard qui se tourne vers elle un instant, alors que la foule remplie les rues. la musique qui résonne à chaque coins de rue et t'aimes ça voir, tout ces gens réunis. t'aimes savoir que t'es avec quelqu'un de ton côté sur qui tu pourras toujours compter. et sinon t'as des nouvelles choses à me raconter ? tu demandes curieuse. parce que même si vous parlez souvent par sms, tu sais que vous ne vous racontez pas toujours tout dans ces petits mots. c'est toujours bien de le faire en face à face.

_________________
and in the middle of my chaos, there was you.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
En buena hora
Messages : 558
Date d'inscription : 27/05/2018
Points : 424
Pseudo : elsker (axelle)
Age : 24
Statut : coureuse de caleçons.
Occupation : serveuse, bénévole auprès d'enfants malades.
Re: a good night (luna) - Mar 19 Juin - 11:59
--------------------

tu étais excitée. plus excitée que tu ne l’étais d’habitude, ce qui était plutôt dur. depuis que tu t’étais réveillée ce matin, tu n’avais qu’une hâte, retrouver isis pour profiter de san juan. c’était la fête que tu attendais le plus dans l’année. plus que noël ou ton anniversaire. le jour le plus long de l’année était aussi celui où tu rencontrais le plus de monde. où tu pouvais le plus profiter de tes amis, et de la chaleur aussi. petite, c’était la seule journée où tes parents ne parvenaient pas à te garder à la maison pour éviter que tu ne coures partout. c’était la seule journée où tu étais libre de faire ce que tu voulais, en oubliant même parfois que tu étais malade. c’était un jour spécial. un jour que tu partagerais avec isis. vous aviez plus en commun que les gens ne l’imaginaient. les mêmes problèmes, les mêmes angoisses. le sourire aux lèvres, elle t’enlaça doucement. aussi tendrement que l’était votre relation. je suis prête depuis ce matin. elle répondit quand tu lui demandas si vous pouviez y aller. ça te fit sourire, parce que tu l’étais aussi. tu t’étais levée aux aurores pour être sûre de ne louper aucune secondes. de profiter du moindre rayon de soleil. c’est avec un regard pétillant que tu regardais autour de toi. comme une gamine qui découvre la ville pour la première fois, et qui ne sait pas ce qui l’attend. qui ne sait pas quoi regarder en premier. tu le savais parfaitement toi. tu savais où aller et quoi faire pour t’amuser. et sinon t'as des nouvelles choses à me raconter ? tu tournas la tête vers elle, avant de hausser les épaules. toujours les mêmes choses tu sais bien. toujours les mêmes nouvelles, les mêmes têtes. ah si, j’ai été à un des cours de boxe de joao. tu guettas sa réaction, le sourire aux lèvres. il est très doué tu sais, je pense que tu devrais lui redonner une chance. tu savais très bien que c’était un sujet épineux , mais tu l’abordais quand même. après tout, tu voulais simplement que les gens que tu aimes soient heureux, puisque toi, tu te l’interdisais.

_________________

he was the only damn thing she was not allowed to have.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
En buena hora
Messages : 270
Date d'inscription : 28/05/2018
Points : 314
Pseudo : célia
Age : 23
Statut : libre
Occupation : caissière
Re: a good night (luna) - Mer 20 Juin - 10:12
--------------------

tu ne sais pas vers où vous marchez, tu ne sais pas si elle le sait. mais vous pourriez aller n'importe où qu'il y aurait quelque chose à faire. parce que la ville s'est réveillé, les gens sont tous dehors. et c'est sûrement pour ça que c'est ton jour préféré. parce que tout le monde oublie ses soucis pour profiter de l'ambiance, de la chaleur et du soleil. alors tu continues juste à marcher, laissant le silence s'installer pendant un instant. juste pour savourer la musique, pour apprécier le moment présent. mais t'es bien trop curieuse pour laisser se silence se prolonger. alors tu te tournes vers ton amie. toujours les mêmes choses tu sais bien. toujours les mêmes nouvelles, les mêmes têtes. ah si, j’ai été à un des cours de boxe de joao. qu'elle commence à te dire et forcément ton esprit reste bloqué sur ce prénom. joao. parce qu'elle sait luna, elle sait tout. c'est bien la seule à qui tu peux parler ouvertement, celle à qui tu peux dire ce que t'as réellement sur le coeur sans pour passer pour quelqu'un de différent par rapport aux autres. parce que t'es obligée de penser différemment, parce que ta vie est différente ou en tout cas c'est ce que tu te dis.  il est très doué tu sais, je pense que tu devrais lui redonner une chance. tu la regardes alors que tu souffles doucement. t'as pas envie de revenir là-dessus, envie de revenir sur tes décisions, c'était déjà bien assez dur à l'époque. je veux pas. je peux pas... tu réponds alors dans un souffle. avant d'ajouter. et puis de toute manière il me déteste donc les choses sont réglées. tu le sais, tu la vue dans son regard la dernière fois que tu l'as vu. et puis tu le comprends. de toute manière c'est ce que t'as cherché, tu voulais qu'il te déteste. parce que tu pensais que ça serait plus simple comme ça. tu pensais que ça te permettrait de l'oublier plus facilement...

_________________
and in the middle of my chaos, there was you.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
En buena hora
Messages : 558
Date d'inscription : 27/05/2018
Points : 424
Pseudo : elsker (axelle)
Age : 24
Statut : coureuse de caleçons.
Occupation : serveuse, bénévole auprès d'enfants malades.
Re: a good night (luna) - Lun 25 Juin - 13:43
--------------------

tes pieds te guidaient lentement entre les gens. dans les rues bondées. tout le monde était de sortie. certains étaient avec leurs amis. d’autres avec leur famille. mais personne ne semblait passer un mauvais moment. tu ne voyais que des sourires. des sourires comme celui qui ne quittait pas ton visage. c’était peut-être la chaleur qui mettait les gens de bonne humeur. ou bien peut-être le fait que le rythme de cette journée soit différent des autres. ce soir, il n’était pas question de dîner enfermé dans son salon. ni de regarder la télévision avant de s’endormir dans un sommeil troublé d’insomnies. ce soir, il n’était question que de fête, de musique et de conversations alcoolisés. tout ce que tu aimais. la main d’isis dans la tienne, tu avançais tranquillement vers le bord de mer. c’était là-bas que l’ambiance était la meilleure. tu avais entendu dire qu’ils feraientt brûler un feu de joie. qu’il y avait des spectacles de danse, et des concerts à la guitare. tu ne voulais pas louper ça. sur le chemin, tu lui parlas de joao. comment ne pas le faire. tu connaissais bien leur histoire. tu savais pourquoi l’un et l’autre avaient agi comme ils l’avaient fait. c’était débile selon toi. deux personnes qui tiennent l’une à l’autre ne devraient pas être séparées. ton âme romantique y croyait dur comme fer, même si ta vie ne pourrait pas te le permettre. je veux pas. je peux pas... et puis de toute manière il me déteste donc les choses sont réglées. tu soupiras doucement en lui serrant un peu plus la main. il te déteste pas tu sais. tu commenças par dire. elle le pensait peut-être, mais elle était bien loin de la vérité. bien loin de ce qu’il pouvait réellement ressentir. j’avoue qu’il peut être peu con sur les bords parfois, mais c’est pour cacher ce qu’il ressent vraiment je pense. tu ne faisais pas que le penser, tu en étais sûre. tu le connaissais bien. tu savais qu’il avait tendance à se cacher derrière son masque de dragueur en série pour éviter d’être à nouveau blessé comme il l’avait été. tu sais, mon horoscope m’a dit qu’il fallait que je pouvais faire mieux que coucher avec un gars tous les soirs ou je ne sais quoi. mais je pense que ça s’applique aussi à toi. tu ne croyais pas vraiment à ces trucs débiles, mais tu devais avouer qu’ils avaient la fâcheuse tendance de viser là où ça faisait mal. en plus t’as pas encore de rides, il est encore temps de te trouver un beau gosse avec beaucoup d’argent. oh mais mince, t’en as déjà trouvé un. tu rigolas un peu en lui donnant un léger coup d’épaule. tu pouvais être blagueuse, mais tu voulais vraiment qu’isis soit heureuse. tu voulais qu’elle arrive à dépasser cette peur que tu avais de t’attacher. qu’elle fasse mieux que toi.

_________________

he was the only damn thing she was not allowed to have.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
En buena hora
Messages : 270
Date d'inscription : 28/05/2018
Points : 314
Pseudo : célia
Age : 23
Statut : libre
Occupation : caissière
Re: a good night (luna) - Lun 25 Juin - 22:43
--------------------

le sourire sur tes lèvres qui s'effaçait doucement. parler de joao, c'était un sujet sensible. des sentiments bien trop fort, qui en devrait pas exister, des sentiments que tu essayais d'enfouir au plus profond de ton âme. mais que luna savait faire remonter. tu sais qu'elle ne voulait pas mal faire, tu sais qu'elle ne voulait que ton bonheur. mais ce soir il ne consistait pas à ça, il ne pouvait pas tourner autour de lui. ton bonheur ne tournerait plus jamais autour de lui. parce que tu l'avais décidé, tu ne voulais pas embarqué quelqu'un dans ta descente. tu ne voulais sûrement pas lui faire subir ça. il te déteste pas tu sais. tu l'écoutais, mais t'avais du mal à le croire. tu lui faisais mal. à chaque fois que tu le voyais, tu devenais encore un peu plus méprisable face à lui. même toi tu détestes la personne que t'es quand tu le vois. tu détestes ce rôle que tu joues. mais t'oses encore te dire que c'est pour son bien.  j’avoue qu’il peut être peu con sur les bords parfois, mais c’est pour cacher ce qu’il ressent vraiment je pense. tu ne dis toujours rien. parce que ça ne changerait rien. parce que même si t'arrivais à croire qu'il ne te détestait pas. tu ne pouvais pas être avec lui. tu sais, mon horoscope m’a dit que je pouvais faire mieux que coucher avec un gars tous les soirs ou je ne sais quoi. mais je pense que ça s’applique aussi à toi. ton regard qui se tourne vers elle. vous êtes pareil et tu pensais qu'elle comprendrait elle mieux que n'importe qui. c'est ta vie, ta façon de faire. tu couches avec les gars sans jamais t'attacher. parce que c'est mieux comme ça. j'veux pas vivre autrement luna. moi ça me va de juste coucher avec des mecs. c'est plus simple comme ça. plus simple pour eux. et t'aurais du le comprendre plus tôt avec joao. t'aurais du mettre un terme à ce qui commencer entre vous bien plus tôt. mais t'étais encore jeune, encore naïve. tu ne pensais pas que des sentiments pouvaient se développer entre vous. en plus t’as pas encore de rides, il est encore temps de te trouver un beau gosse avec beaucoup d’argent. oh mais mince, t’en as déjà trouvé un. et malgré tout, même si tu savais très bien de qui elle parlait, tu ne pouvais t'empêcher de rire doucement. parce que luna elle savait comment faire. ton regard se tournait doucement vers elle. j-je peux pas luna. c'est trop compliqué...je..j'veux pas qu'il sache que je suis malade. ton regard dans celui de ton amie, ce n'est pas vraiment comme ça que t'imaginais le début de ta soirée. pas avec tout ce poids qui pesait sur ton coeur face à elle.

_________________
and in the middle of my chaos, there was you.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
En buena hora
Messages : 558
Date d'inscription : 27/05/2018
Points : 424
Pseudo : elsker (axelle)
Age : 24
Statut : coureuse de caleçons.
Occupation : serveuse, bénévole auprès d'enfants malades.
Re: a good night (luna) - Jeu 28 Juin - 15:30
--------------------

tu savais bien que joao était un sujet sensible. tu savais bien que c’était la dernière chose dont elle avait envie de parler, mais tu préférais le faire maintenant, pour que vous puissiez passer une bonne soirée après. c’était une chose que tu faisais sans cesse, plaidez sa cause. tu savais qu’ils étaient encore fous l’un de l’autre. ils se voilaient juste la face selon toi. tous les deux méritaient d’être heureux. tu t’en assurerais toi-même. elle t’écouta sans rien dire isis, mais tu savais que ça ne lui faisait pas plaisir. tu savais pourquoi aussi, parce que c’était exactement pour cette même raison que tu t’interdisais de t’engager dans une relation. tu avais aussi peur qu’elle. j'veux pas vivre autrement luna. moi ça me va de juste coucher avec des mecs. c'est plus simple comme ça. tu secouas la tête. c’est trop simple isis, même moi je sais ça. en vivant comme ça tu ne prends aucun risque, tu ne vis pas vraiment. tu pensais vraiment ce que tu disais. tu y réfléchissais quand tu étais seule. une relation, c’était la seule chose qui vous manquait pour vous vanter d’avoir vécu avant de mourir. mais aucune de vous d’eux n’avaient le cran de passer ce cap. aucun de vous d’eux n’avait assez de courage. c’était pour ça que tu poussais isi, parce que tu ne voulais pas qu’elle regrette de ne pas avoir assez aimé. un sourire étira tes lèvres quand elle éclata de rire. ça te faisait du bien de l’entendre. ça te faisait du bien qu’elle voyait le bon côté des choses malgré tout. j-je peux pas luna. c'est trop compliqué...je..j'veux pas qu'il sache que je suis malade. tu étais d’accord avec elle, la plupart du temps. mais pas aujourd’hui. joao méritait de savoir. il méritait de connaître les vraies raisons qui l’avait pousser à rompre avec lui. tu sais, il m’accompagne chez le docteur, il me tient la main quand je veux pas y aller. il pourrait le faire pour toi. tu ne voyais aucune raison pour laquelle il se comporterait différemment avec elle qu’avec toi. il pouvait se montrer mignon quand il voulait. isis avait surtout vu les mauvais côtés, mais toi, c’était les bons que tu retenaient. tu savais que ceux-là lui plairaient. je vais te confier un secret que j’ai jamais confié à personne. tu t’armas d’un sourire pour te donner le courage d’enfin faire sortir ce que tu gardais depuis si longtemps. je suis amoureuse, depuis des années du même gars. tu rigolas un peu, parce que ça semblait tellement stupide dis comme ça. stupide et puéril. et totalement contradictoire avec tout ce que tu étais. mais c’était vrai. ça l’était vraiment. c’est trop tard pour moi, même si je voulais, ce serait impossible pour nous d’être ensemble. mais c’est pas impossible pour toi, alors tu devrais foncer. tu lui lanças un dernier sourire avant de regarder devant toi. de faire quelques pas en silence.

_________________

he was the only damn thing she was not allowed to have.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
En buena hora
Messages : 270
Date d'inscription : 28/05/2018
Points : 314
Pseudo : célia
Age : 23
Statut : libre
Occupation : caissière
Re: a good night (luna) - Jeu 28 Juin - 21:05
--------------------

t'avais ta façon de vivre, elle avait la même. et tu pensais qu'elle serait la première à te comprendre, à te soutenir dans tout ça. mais il fallait croire qu'elle pensait autrement. c’est trop simple isis, même moi je sais ça. en vivant comme ça tu ne prends aucun risque, tu ne vis pas vraiment. tu la regardais luna. elle n'avait sûrement pas tord, mais tu ne voulais pas avouer qu'elle avait raison. parce que t'avais l'impression de vivre ta vie. tu ne ratais pas une occasion pour faire tout ce que tu voulais sans jamais te soucier vraiment des conséquences. tu profitais, t'étais heureuse. et tu te voilais probablement la face, parce qu'il y avait quand même ce manque que tu essayais de combler de toutes les manières possibles. mais tu ne comptais sûrement pas lui avouer ce soir, parce que tu ne voulais même pas te l'avouer à toi-même. alors tu hochas simplement les épaules, sans rien dire de plus. parce que si tu contre argumentais, tu savais qu'elle allait trouver quelque chose à redire. elle était forte luna. tu savais qu'elle pourrait te convaincre à courir à nouveau vers lui. mais tu ne pouvais pas, ça serait aller contre tes principes. contre ceux que tu t'es toujours dit.   tu sais, il m’accompagne chez le docteur, il me tient la main quand je veux pas y aller. il pourrait le faire pour toi. qu'elle te disait et tu pouvais t'imaginer faire tout ça avec lui. mais il n'était pas là le problème, parce que tu savais qu'il en était capable. tu savais que joao il aurait pu faire tout ça pour toi. mais tu ne voulais pas qu'il ai à le faire. je sais. il est pas là le problème luna. tu avouais doucement. le coeur serrait alors que t'allais juste laisser transparaitre la vérité. je...j'veux pas qu'il ai à faire tout ça pour moi. je veux pas juste être cette fille malade dont on doit prendre soin. je veux pas être celle qui le laissera. je...je veux juste pas qu'il me perde aussi. et tu ne regardais plus ton amie. ton regard était perdue dans le vide, alors que les mots peinaient à sortir. alors qu'ils te faisaient mal. la vérité elle était là, t'allais mourir isis. et tu ne voulais pas qu'il ai à le vivre. bien sûr qu'il t'avait déjà perdu, mais ça lui ferait moins mal que s'il te voyait disparaitre à tout jamais alors que tu l'aurais laissé s'attacher à toi. il va déjà perdre luna. tu vas perdre luna ou elle te perdra. et tout ça est déjà bien assez dur pour ne pas rajouter une équation en plus. tu ne te rends même pas compte que tu t'es arrêtée de marcher en plein milieu de la rue. les gens qui se mettent à te contourner et la voix de luna qui te ramène à elle. je vais te confier un secret que j’ai jamais confié à personne. qu'elle commence à dire et tes yeux trouvent les siens. tu ne sais pas de quoi il s'agit. tu ne savais pas qu'elle avait un secret. mais dans le fond tout le monde en a non ? je suis amoureuse, depuis des années du même gars. c’est trop tard pour moi, même si je voulais, ce serait impossible pour nous d’être ensemble. mais c’est pas impossible pour toi, alors tu devrais foncer. tu ne comprenais pas d'où tout ça sortait. tu ne savais pas comment tu avais pu loupé le coeur en peine de ton amie. il faut croire que vous étiez juste douée pour cacher vos émotions, elle sûrement encore mieux que toi. alors que tu te laissais submergé à chaque fois que joao arrivait sur le tapis. pourquoi c'est trop tard ? tu ne voulais pas revenir sur le reste, parce que t'avais fait ta décision il y a bien longtemps quant à ton histoire avec joao. et même si elle voulait à tout pris vous remettre ensemble, ça n'arriverait pas... alors tu détournais la conversation dès que l'occasion se présenter.

_________________
and in the middle of my chaos, there was you.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
En buena hora
Messages : 558
Date d'inscription : 27/05/2018
Points : 424
Pseudo : elsker (axelle)
Age : 24
Statut : coureuse de caleçons.
Occupation : serveuse, bénévole auprès d'enfants malades.
Re: a good night (luna) - Lun 2 Juil - 10:18
--------------------

elle semblait loin la san juan. même les gens te semblaient flous autour de vous. cette conversation était importante. assez importante pour que tu oublies votre destination. vous ne vous étiez arrêtées à aucun moment, pour écouter la musique, ou même pour regarder les gens danser. t’essayais de convaincre isis de laisser une autre chance à joao. de le laisser s’occuper d’elle comme il pouvait s’occuper de toi. il était doué pour ça. doué pour rassurer. t’étais sûre que ça lui ferait du bien à elle de se reposer sur quelqu’un d’autre. et puis tu étais certaine qu’ils étaient faits l’un pour l’autre tous les deux. cette maladie qui allait vous tuer toutes les deux ne devrait pas se mettre en travers de leur chemin. je sais. il est pas là le problème luna. je...j'veux pas qu'il ai à faire tout ça pour moi. je veux pas juste être cette fille malade dont on doit prendre soin. je veux pas être celle qui le laissera. je...je veux juste pas qu'il me perde aussi. tu soupiras. c’était exactement ce que tu pensais toi-même. la raison pour laquelle tu refusais de t’engager. tu avais peur de laisser quelqu’un derrière. isis avait cette même peur. c’était compréhensible. c’était aussi lâche de votre part de refuser de vivre ça à cause de cette raison. t’en étais consciente, et tu étais sûre qu’isis aussi. tu devrais peut-être lui laisser le droit de faire ce choix. tu donnais des conseils que tu ne suivais pas, c’était typique. tu avais bien essayé pourtant. tu avais essayé le sérieux, mais tu te bloquais dès que l’autre te parlait d’avenir. de mariage, d’enfants. de ce genre de truc que tu ne pourrais jamais avoir. tu avais aussi peur qu’on t’abandonne au dernier moment. isis n’avait pas besoin de ressentir ça puisque joao était assez amoureux d’elle pour ne jamais lui lâcher la main. il ne te le disait pas clairement, mais tu le savais. pas besoin d’en parler pour voir qu’il regrettait. qu’il la regrettait. pourquoi c'est trop tard ? elle ne voulait plus parler de joao, tu comprenais. tu respectais. mais tu espérais aussi que tes mots avaient fait un peu bout de chemin jusqu’à son cœur. qu’elle réfléchirait à l’idée de le laisser entrer. de le laisser la comprendre. parce qu’il est sorti avec ma sœur et qu’elle était amoureuse de lui. tu rigolas un peu, nerveusement, parce que c’était une situation délicate. même pour toi. l’avantage, c’est que ça te faisait une raison de plus de ne pas lui accorder de chance. une raison de plus de ne pas aller briser tes règles. c’était tellement dur de le voir avec elle je te jure. de l’entendre me raconter sa première fois. mais.. il m’est aussi arrivé d’embrasser ce gars derrière son dos, et ça je pourrais jamais lui dire. tu t’en voulais. tu t’en voulais depuis des années de ne pas avoir été plus forte. de ne pas avoir écouté ta raison au lieu de ton cœur. c’était du passé, mais le souvenir de ses lèvres continuaient de te hanter malgré tout. il continuait de t’obséder malgré les nombreux hommes qui auraient pu l’effacer.

_________________

he was the only damn thing she was not allowed to have.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Re: a good night (luna) -
--------------------

Revenir en haut Aller en bas
 

a good night (luna)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» [EDH] Wrexial, UB contrôle good stuff
» Charisma Sultana (Ellowyne Invisible Ink) l'amie de Luna est arrivee
» Présentation Dark Night
» [Paris by night] Duchesse Élisabeth de Northfolk et Angie Patricks
» [Paris by night] Manuela de la Vega + Elise de Rochebrune

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
mi casa es tu casa :: Sevilla :: El Sur-