AccueilAccueil  RechercherRechercher  MembresMembres  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

 sun, wine & fun (w/ alejo)

avatar
En buena hora
Messages : 102
Date d'inscription : 04/06/2018
Points : 40
Pseudo : olympienne - audrey
Age : 26
Statut : célibataire ; rêvant encore à l'amour avec un grand a.
Occupation : galeriste, elle est pourtant celle qui n'expose jamais.
sun, wine & fun (w/ alejo) - Ven 8 Juin - 13:05
--------------------


Elle marchait rapidement, et perchée sur ses talons hauts, l’exercice s’avérait périlleux. Mais elle commençait à avoir l’habitude des rues pavées de Séville. Combien de fois avait-elle quitté la galerie sans penser à enfiler une paire plus confortable. La journée avait été longue entre la galerie, les rendez-vous, Silene avait aussi remarqué un jeune homme : encore là aujourd'hui, il était pourtant déjà passé plusieurs fois au cours des dernières semaines, alors que l’exposition n’avait pas changé. Elle s’était promis d’aller lui demander des explications la prochaine fois, n’ayant pas eu le cran de le faire le matin même. Elle voulait en parler, elle voulait un avis, quelque chose qui la conforterait dans l’idée qu’elle devait le faire, qu’elle ne risquait rien et que la galerie non plus. La galerie était bien la seule chose à ne pas avoir changé dans la vie de l’espagnole. Bianca était morte, Iker l’avait quittée. Silene avait l’impression que sa vie s’effondrait. Elle vivait constamment avec le sentiment que tout pouvait se finir vite, trop vite. L’idée que Luna ne connaîtrait peut être jamais son prochain anniversaire ne cessait de la hanter chaque jour. La jeune femme s’arrête et s’appuie contre le mur pour remettre son escarpin correctement. Elle s’observe deux secondes dans le miroir : les cheveux lâchés, une jupe crayon à motif fleuri et un top blanc, elle se faisait elle-même penser à sa sœur quelques fois. Elle vérifia son maquillage et reprit son sac avant de partir, elle avait décidé d’aller voir son beau-frère et surtout son magnifique petit neveu. En partant de la galerie, elle s’était arrêtée pour acheter une petite peluche pour Matteo. Elle espérait juste que les deux hommes seraient à la maison, elle frappa à la porte et observa les environs. Elle venait si souvent qu’elle connaissait le quartier comme le sien. « Alejo ! J’espere que je ne dérange pas ? » Elle sourit à son beau-frère qui vient de lui ouvrir. Elle se baisse juste à temps pour rattraper Matteo qui se jette dans ses bras et se relève avec le gamin. « Matteo, mon amour. » Elle lui claque un bisou sur la joue et regarde Alejo. « J’ai fermé la galerie un peu plus tôt, je me suis dit que j’allais te rendre visite. » Elle fouille dans son sac et tend la peluche à l’enfant avant de sortir une bouteille de vin, rouge. « Un cadeau ? »





Dernière édition par Silene Carneiro le Sam 9 Juin - 13:58, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Descubrirse el pastel
Messages : 951
Date d'inscription : 13/05/2018
Points : 129
Pseudo : backward loop, margaux
Age : 30
Statut : veuf et papa d'un petit mec de 5 ans. en couple aussi.
Occupation : propriétaire d'un petit garage dans le sud de séville
Re: sun, wine & fun (w/ alejo) - Ven 8 Juin - 20:20
--------------------

quand tu entends frapper à la porte, tu demandes doucement à matteo de cesser de taper sur ce petit tambour qu'il semble apprécier. tu ne pensais pas autant, peut-être qu'il a le gêne musical, t'en sais rien. en tout cas il ne cesse de balancer des notes ici et là ce qui a le don de te faire rire, pour le coup, et sourire aussi. un regard vers la porte, tu ne tardes pas à ouvrir pour tomber sur le doux visage de silene. son visage, sa tenue, sa façon de faire qui te rappelle bianca mais son regard qui te ramène à la réalité, une réalité qui fait mal, qui te frappe. non, ce n'est pas bianca, non ce n'est pas ta femme qui rentre à la maison après trois ans d'absence. non. alejo ! j’espere que je ne dérange pas ? tu secoues déjà la tête de droite à gauche pour lui signifier que non. non. elle ne te dérange pas. non, elle ne te dérange jamais en réalité. matteo court déjà pour finalement atterrir dans les bras de sa tante. un spectacle qui te fait chaud au coeur. matteo, mon amour. un baiser sur la joue de sa tante avant de bouger un peu partout autour d'elle. toi, tu refermes la porte derrière ta belle-soeur, simplement. tu sais bien, que tu déranges jamais. tu rajoutes, doucement tandis qu'elle est déjà en train de fouiller dans son sac. t'es certain qu'elle a ramené un petit quelque chose pour matteo, encore. ce gamin est gâté. sûrement trop, mais tu t'en fiches. j’ai fermé la galerie un peu plus tôt, je me suis dit que j’allais te rendre visite. tu hoches encore la tête en avançant dans ton appartement quand elle te sort une bouteille. tu ris, doucement cette fois. un cadeau ? tu tends la main pour prendre la bouteille. ce genre de cadeau, ça se refuse sûrement pas ! j'espère que c'est du bon vin, en tout cas. tu rajoutes, un peu, tout en prenant ce qu'il faut pour l'ouvrir. comment tu vas toi ? tu rajoutes.

_________________

☾ tout va bien.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
En buena hora
Messages : 102
Date d'inscription : 04/06/2018
Points : 40
Pseudo : olympienne - audrey
Age : 26
Statut : célibataire ; rêvant encore à l'amour avec un grand a.
Occupation : galeriste, elle est pourtant celle qui n'expose jamais.
Re: sun, wine & fun (w/ alejo) - Sam 9 Juin - 13:55
--------------------


« tu sais bien, que tu déranges jamais. » Évidemment elle le sait. Silene a passé tellement de temps dans cette maison, même bien avant la mort de Bianca. Dès que sa sœur s’était installée à Séville, il était arrivé souvent qu’elle passe des après-midi auprès du couple. Et après la mort de Bianca, elle était passée souvent pour aider Alejo, avec le deuil, la maison et Matteo. Parce qu’elle ne pouvait pas le laisser sombrer et ne pouvait pas sombrer non plus. Elle lui demande par politesse, peut-être qu’il aurait voulu partir ou rester tranquille seul avec son fils. « ce genre de cadeau, ça se refuse sûrement pas ! j'espère que c'est du bon vin, en tout cas. » Silene prend un air offusqué alors qu’il a déjà tout pour leur servir un verre. Elle n’arrive pas à garder un air sérieux longtemps et éclate de rire. « Je t’amène toujours du très bon vin. » Elle laisse passer un silence. « Mais si tu préfères, je reprends ma bouteille. Et je la boirai seule, dans mon appartement, comme une petite alcoolique. » Et Silene rit. Mais elle sait au fond d’elle, qu’après la mort de sa sœur, elle n’a pas lésiné sur quelques verres, le soir, seule chez elle. Et elle n’avait pas voulu en parler vraiment. Seuls certains proches le savaient, elle ne l’avait pas raconté à ses parents, pour ne pas les inquiéter. Et elle s’en était finalement sortie rapidement, plus rapidement que ça aurait pu l’être. « comment tu vas toi ? » Elle pose son sac sur une chaise alors que Matteo descend de ses bras. « Ça va, je prendrai bien quelques jours de congé. Et toi ? » Elle lui sourit et voit Matteo revenir avec un petit tambour, arrachant un rire à sa tante. « Tu as osé lui prendre un tambour ? » Elle se baisse et écoute son neveu jouer, en se disant que son père devait parfois avoir envie de lui prendre, mais son sourire la faisait fondre. « Tu veux en faire un musicien ? » Silene passe sa main dans les cheveux de son neveu en se relevant, et fixer son regard dans celui de son beau-frère. « Tu gères avec Matteo ? » Elle prend le verre qu’il lui tend. « A votre santé. » Dit-elle en levant son verre. « Si tu as besoin, tu sais que je suis là. Et je peux prendre Matteo quand tu veux, même à la galerie. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Descubrirse el pastel
Messages : 951
Date d'inscription : 13/05/2018
Points : 129
Pseudo : backward loop, margaux
Age : 30
Statut : veuf et papa d'un petit mec de 5 ans. en couple aussi.
Occupation : propriétaire d'un petit garage dans le sud de séville
Re: sun, wine & fun (w/ alejo) - Sam 9 Juin - 23:33
--------------------

tu la taquines, doucement, concernant la bouteille et telle une carneiro, elle part au quart de tour ce qui te fait évidemment sourire. je t’amène toujours du très bon vin. elle t'assure, presque vexée. et tu le sais, t'en as bien conscience. tu sais qu'elle t'amène toujours ce qu'il faut pour avoir ce crépitement dans le palais. mais si tu préfères, je reprends ma bouteille. et je la boirai seule, dans mon appartement, comme une petite alcoolique. tu secoues déjà la tête en prenant la bouteille pour qu'elle ne fasse pas demi-tour, ça ne servirait à rien qu'elle s'en aille. mille excuse madame, je ne voulais pas vous vexer. et j'ai pas forcément envie que tu finisses alcoolique, qui sait qui prendrait soin de matteo sinon ? parce que tu n'es pas dupe. si tu disparais, il y aura les carneiro mais luna.. tu ne sais pas si elle sera encore apte d'ici quelques années, alors oui, silene sera celle qui aura la garde. tu t'installes, tu prends de ses nouvelles. ça va, je prendrai bien quelques jours de congé. et toi ? tu souris, tu serres les deux verres doucement. quelques jours, j'suis sûr que ta galerie te manquerait si tu prenais quelques jours, avoue-le. elle est consciencieuse, déjà, mais en plus elle aime son métier comme personne. tu lui souris, tu la regardes, bouger ici et là, regarder matteo avec son regard bienveillant. mais ça va aussi, les jours de congés j'peux toujours les attendre, j'ai engagé un type qui est toujours en retard alors.. bon. c'est pas la folie non plus. tu souffles, finalement avant de lui tendre un verre tandis que matteo lui montre son dernier jouet en date. tu as osé lui prendre un tambour ? tu veux en faire un musicien ? tu éclates de rire, en secouant la tête. pas vraiment, enfin.. il fera ce qu'il veut tu sais. t'ajoutes avant qu'elle ne continue, rapidement. tu gères avec matteo ? tu lui tends son verre. tu hausses les épaules pour toute réponse. a votre santé. si tu as besoin, tu sais que je suis là. et je peux prendre matteo quand tu veux, même à la galerie tu hoches la tête en buvant une gorgée avant de la regarder. ça va. je pense. c'est mieux, tu sais, c'est pas encore.. ça. mais c'est mieux. tu lui assures, doucement. tu évites son regard, t'as pas envie qu'elle voit à quel point c'est pas ça, qu'elle remarque que tu ne dors toujours pas, qu'elle se rende compte que t'as toujours pas emmené matteo sur la tombe de sa maman. mais c'est gentil, merci.

_________________

☾ tout va bien.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
En buena hora
Messages : 102
Date d'inscription : 04/06/2018
Points : 40
Pseudo : olympienne - audrey
Age : 26
Statut : célibataire ; rêvant encore à l'amour avec un grand a.
Occupation : galeriste, elle est pourtant celle qui n'expose jamais.
Re: sun, wine & fun (w/ alejo) - Jeu 28 Juin - 21:48
--------------------


« Et j'ai pas forcément envie que tu finisses alcoolique, qui sait qui prendrait soin de matteo sinon ? » Et au fond, son coeur se serre parce qu'elle sait que c'est la vérité. S'il n'était plus là, elle récupérerait certainement la garde de l'enfant. Parce qu'elle sait que Luna n'en a plus pour vingt ans. Parce qu'elle serait tout ce qu'il resterait à Matteo et la pensée lui donne envie de pleurer. Bianca leur avait été enlevée brutalement alors que Luna leur était enlevée un peu plus chaque jour, à chaque souffle. Et Silene aurait tout donné pour être à la place de ses soeurs, pour donner sa vie afin de les sauver toutes les deux. Parce que Luna avait encore tant d'années à vivre, tant de choses à voir. Et Bianca aurait pu élever son fils, vivre avec un mari aimant. Elle, elle n'avait plus rien. Son travail et sa famille, ses amies. Mais rien de plus, son seul but, son travail. Elle était tombée au plus bas et n'avait accepté aucune aide, parce que personne ne devait savoir qu'elle allait mal. L'espagnole avait réussi à remonter, lentement, et ça avait difficile. Mais sa vie, elle l'aimait malgré tout. Et elle profitait de chaque instant avec ses proches, parce que la vie prend tout. Trop brutalement, trop rapidement. « Je serai là, pour lui et pour toi. » Et ça sonne peut-être comme une promesse, c'est la vérité. C'est ce que son coeur lui a toujours dit, c'est ce qu'elle a toujours répété à son beau-frère. Parce que c'est ce qu'il serait toujours. Il enchaîne sur son boulot et elle ne peut s'empêcher de rire à ce qu'il raconte. « Bien sûr que ma galerie me manquerait. M'as tu déjà vu prendre un seul jour de congé en... depuis le début en fait ? » Elle ment : elle prenait parfois des jours de congés avant. C'est depuis l'incident qu'elle ne le fait plus. Elle prenait parfois sa journée ou son après-midi et elle la passait avec Bianca, parfois Matteo et Alejo se joignaient à elles. Elle attrape son verre et le lève vers lui. « Tu trouveras quelqu'un de compétent un jour. Moi c'est pour ça que je prends personne. » Elle souffle et sourit à son neveu. « La galerie prend de l'ampleur mais je ne trouverai personne de passionné comme moi. » Elle hausse les épaules, résignée. Elle sait que personne n'aime autant l'art qu'elle n'aime sa galerie. Ce n'est pas une carrière d'avenir, pour les jeunes de maintenant. C'est pas le genre de choses cool qu'ils veulent faire. Elle observe son beau-frère, son neveu étant reparti vers le salon avec son tambour. Elle lui lance quelques regards attendris. Elle espère un jour, vivre ça. Fonder une famille. Mais elle aime déjà tellement son neveu. « ça va. je pense. c'est mieux, tu sais, c'est pas encore.. ça. mais c'est mieux. » Elle hoche la tête, elle se doute bien que ce n'est pas facile. Elle boit une gorgée de vin. « Je sais que c'est pas facile de lui parler de Bianca. » Elle sait, parce qu'elle aussi, a du mal à en parler. Elle s'appuie contre le plan de travail. « Je peux le faire. Je lui en parle parfois, mais il est encore petit. » Elle passe une main dans ses cheveux, replace une mèche derrière son oreille et son regard se perd dans la couleur du vin. « Elle me manque. » Et c'est une phrase lancée dans un souffle, un désir de son coeur. Un cri de mélancolie, de tristesse. Une détresse intérieure qu'elle voudrait extérioriser. « Elle était tout ce qui me rassurait dans la vie, elle était un modèle et un pilier pour moi. » Sa voix se brise au fur et à mesure que les mots franchissent ses lèvres. Elle a envie de pleurer, Silene. Alors elle respire, elle détourne un instant le visage pour ne pas que les deux hommes voit la tristesse sur son visage. Et elle dévie complètement la conversation, pour cesser de leur faire du mal à tous les deux. « Dis, j'avais une question. » Elle essaye de contrôler le rythme de son coeur. Elle essaye de se distraire, de les distraire. « Il y a un type qui vient à la galerie. Il est déjà venu... Trois fois sur les deux dernières semaines, il prend une ou deux photos, observe toute la galerie puis repart. » Elle boit un coup dans son verre en observant son neveu qui joue dans le salon. « Ça m'inquiète. »

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Descubrirse el pastel
Messages : 951
Date d'inscription : 13/05/2018
Points : 129
Pseudo : backward loop, margaux
Age : 30
Statut : veuf et papa d'un petit mec de 5 ans. en couple aussi.
Occupation : propriétaire d'un petit garage dans le sud de séville
Re: sun, wine & fun (w/ alejo) - Ven 29 Juin - 23:45
--------------------

t'es toujours content de recevoir une carneiro. que ce soit luna ou silene, t'est toujours ravi de les accueillir parce qu'elles te rappelles bianca. silene plus que luna,c 'est vrai. certains gestes, certaines attitudes et réactions qui te font penser à elle. les autres carneiro qui viennent parfois, c'est la grande mère de matteo, la mère des filles. elle vient souvent, elle aussi, prendre soin de matteo, prendre des nouvelles et s'occuper de lui. de toi, par intermittence aussi. vous n'avez jamais été aussi proche vous deux que depuis que sa fille est décédée dans cet accident de voiture. je serai là, pour lui et pour toi. bien sûr que ma galerie me manquerait. m'as tu déjà vu prendre un seul jour de congé en... depuis le début en fait ? tu souris, un peu, tu sais déjà qu'elle sera toujours là pour toi, la brune, comme pour matteo t'as entièrement confiance en elle. tu n'as pas peur. tu sais cependant qu'elle n'a pas pris de congé depuis que bianca est morte, mais tu ne relèves pas, ça ne ferait que vous faire du mal, un peu plus de mal, alors tu décides de te taire. tu trouveras quelqu'un de compétent un jour. moi c'est pour ça que je prends personne. la galerie prend de l'ampleur mais je ne trouverai personne de passionné comme moi. tu hausses les épaules. peut-être que tu n'as pas encore assez recherché, puis c'est ta galerie, c'est toujours dur de laisser un peu de leste. j'avoue que lorsque que j'avais la jeune femme là, tu te souviens, qui m'aidait au garage après l'accident, ça me faisait un bien fou. parce que tu ne pouvais pas gérer ta vie et le garage en même temps, impossible. je sais que c'est pas facile de lui parler de bianca. je peux le faire. je lui en parle parfois, mais il est encore petit. tu pinces tes lèvres, toi, tu n'y arrives pas encore, non. il ne pose pas encore de questions, mais ça viendra.. ton regard qui tombe sur le petit bonhomme, passionné par ses jouets. tu le regards quand silene reprend la parole. elle me manque. elle était tout ce qui me rassurait dans la vie, elle était un modèle et un pilier pour moi. tu ne sais pas quoi ajouter. je sais. elle me manque tous les jours aussi. tu lui assures. avec toutes ces affaires que tu as toujours, tu n'arrives pas à t'en débarrasser. dis, j'avais une question. il y a un type qui vient à la galerie. il est déjà venu... trois fois sur les deux dernières semaines, il prend une ou deux photos, observe toute la galerie puis repart. ça m'inquiète. tu fronces les sourcils, cette fois, tu reviens un peu vers elle. comment ça, ça t'inquiète ? tu demandes, pour avoir des précisions. il.. il est bizarre, il t'a déjà parlé ? tu veux que je vienne lui faire peur ? tu reprends.

_________________

☾ tout va bien.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Re: sun, wine & fun (w/ alejo) -
--------------------

Revenir en haut Aller en bas
 

sun, wine & fun (w/ alejo)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Top 100 Wine Spectator 2009
» The Chateauneuf-du-Pape Wine Book
» The Wine Advocate vendu ?
» Slow Wine Montréal
» Top 10 2014 du Wine Spectator

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
mi casa es tu casa :: Sevilla :: El Sur :: Los Remedios-