AccueilAccueil  RechercherRechercher  MembresMembres  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

  erreur sur la marchandise (silene)

avatar
En buena hora
Messages : 44
Date d'inscription : 28/05/2018
Points : 0
Pseudo : El Paella (marie)
Age : 26
Statut : Célibataire
Occupation : photographe, a la recherche d'un job moins aléatoire
erreur sur la marchandise (silene) - Jeu 14 Juin - 23:16
--------------------

Tu te sens clairement ridicule, comme un enfant qui n’ose pas demander quelque chose à plus grand que lui. Tu es là planté devant de si beau tableaux et tu n’es même pas là pour eux. Tu as déjà eu l’occasion de les voir puisque c’est la troisième fois que tu es dans cette galerie. Même un fanatique d’art ne viendrait pas autant de fois pour la même exposition.
Toi tu n’es pas là pour les beaux yeux de cette demoiselle peinte sur le tableau que tu regardes pour ne pas paraître trop bizarre. La première fois que tu es venu, bien sûr que c'était pour ces œuvres, mais maintenant c’est pour cette fille bien réelle qui te trotte dans la tête. Cette fille qui est constamment occupée et que tu ne veux pas déranger. Loin de toi l’envie de la stalker sur les réseaux sociaux comme faisait ta sœur, alors tu décides d'aller la voir. Ton élan de courage s’arrête quand tu la vois partir plus loin. Tu t’arrêtes et tu réfléchi au sens de la vie en te contentant de jeter un regard sur l’ensemble de la galerie

Un petit cliché d'un tableau qui passe par là histoire de ne pas partir les mains vident et tu commences à sortir une nouvelle fois bredouille, ce n’est pas faute d’avoir essayé. Cette fois tu ne reviendras plus, tu n’es vraiment pas doué pour faire ce genre de choses. Le destin ne veut pas que ça arrive, c’est comme ça, ça n'arrivera pas.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
En buena hora
Messages : 102
Date d'inscription : 04/06/2018
Points : 40
Pseudo : olympienne - audrey
Age : 26
Statut : célibataire ; rêvant encore à l'amour avec un grand a.
Occupation : galeriste, elle est pourtant celle qui n'expose jamais.
Re: erreur sur la marchandise (silene) - Dim 17 Juin - 23:02
--------------------


La galerie est toute sa vie et depuis quelques semaines, elle passe sa vie à l'intérieur. Dans la galerie, dans l'atelier et dans son appartement, au téléphone avec d'autres galeristes d'un peu partout dans le monde. Il y a ces nouveaux artistes qu'elle a décidé d'exposer, il y a les nouvelles photographies d'Embry qu'elle doit voir. Elle doit poser ses rendez-vous et voir le Manning est prioritaire : ils sont amis depuis plusieurs années alors elle se hâte toujours d'aller le voir quand il revient, même si elle lui laisse le temps de profiter avant tout de sa fiancée. Elle entend son téléphone sonner et se dépêche de répondre : elle attend un appel urgent d'une galerie anglaise. Il s'agit de savoir quelles oeuvres vont partir pour Londres afin que la nouvelle exposition prenne place à Séville. Et alors qu'elle fait les cent pas dans les couloirs de la galerie, en s'exprimant dans un anglais assez bon, seule langue apprise et maîtrisée par l'espagnole, elle passe à côté d'un jeune homme : il observe un tableau de femme mais elle se retourne pour l'observer quelques secondes avant de reprendre son chemin, le coeur battant plus rapidement. Elle le voit prendre une photo avant de se diriger vers la sortie et elle ne compte pas le laisser partir. « Sorry, I've to go. I'll call you this evening. 7pm. Thanks. » Elle se dépêche de raccrocher, elle remercie mentalement Richard Crawford d'être presque pensionné et de l'apprécier autant qu'il apprécie ses propres filles. Cet homme, il est déjà venu plus de trois fois sur les quelques semaines qui viennent de passer alors que l'exposition n'a pas changé. Silene s'inquiète, elle en a même parler à Luna et Alejo qui lui disent de se méfier. Et même si le taux de criminalité de la ville est bas, elle ne peut s'empêcher de penser qu'il doit être là en repérage. Peut-être pour cambrioler la galerie ? Certains tableaux exposés valent de l'argent, et revenir en prenant toujours des photos commencent sérieusement à l'inquiéter. Elle ne sait pas si elle devrait aller le voir mais elle a besoin de savoir. Rien ne doit arriver à la galerie, elle y a mit sa vie, elle ne supporterait qu'on lui vole son travail. Elle pourrait perdre la galerie, et ça signifierait perdre tout ce qui lui reste. Parce qu'en dehors de son travail, elle n'a plus grand chose. Bien sûr, il y a Luna, Matteo, Alejo, Kiara, Em... Tout le monde. Mais c'est différent, comme si une partie de sa vie était partie. Comme si elle avait perdu quelque chose. « Excusez-moi ! » Elle tente d'interpeller le jeune homme qui se dirige vers la sortie. Elle marche rapidement et passe même devant le jeune homme, s'arrête comme si elle allait lui barrer le chemin. Elle croise les bras, son regard se fait un peu plus dur, mais elle tente de rester calme. « Ce n'est pas la première fois que je vous vois ici. » Elle souffle doucement comme pour essayer de mettre de l'ordre dans le flot d'idées. « En soi... Je suis ravie de voir que l'exposition vous fait venir si souvent mais... » Elle tape doucement du pied, le bruit de son talon résonne dans le couloir désert. Elle a laissé le soin aux hommes de s'occuper de la sécurité de la galerie. « Je ne sais pas si ce sont les oeuvres qui vous intéressent, leurs prix à la revente ou simplement une envie de faire couler la galerie ? Ou si vous êtes seulement un fou d'art ? » Elle a difficile de se contrôler et tant pis si elle passe pour une folle auprès de cet homme. Cet homme et son regard qui la hante. Cet homme qui a peut-être comme plan de lui voler ce qu'elle a de plus cher. « Pourquoi venir, autant de fois, prendre quelques oeuvres en photos avant de partir rapidement ? » Elle est un peu dure dans ses paroles mais il s'agit surtout de la peur. La peur de tout perdre sans pouvoir le contrôler. Comme trois ans auparavant avec Bianca, comme à peine quelques mois avant avec Iker. Parce que la vie avait tendance à tout lui prendre.



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
En buena hora
Messages : 44
Date d'inscription : 28/05/2018
Points : 0
Pseudo : El Paella (marie)
Age : 26
Statut : Célibataire
Occupation : photographe, a la recherche d'un job moins aléatoire
Re: erreur sur la marchandise (silene) - Mar 19 Juin - 22:20
--------------------

La voix d’une femme résonne dans la galerie, tu as l’impression qu’elle s’adresse à toi puisque des pas suivent cette voix et viennent dans ta direction. Tu t’arrêtes et te retourne pour poser ton regard sur cette personne qui te court après. Elle se met sur ton chemin, les bras croisé. Son regard est si rigide que tu ne sais plus où te mettre avant même qu’elle ne continue de te parler. « Ce n'est pas la première fois que je vous vois ici. » c’est désormais certain, elle pense que tu es un psychopathe. Alors tu la laisse continuer sans parler juste en faisant un léger signe de tête pour acquiescer ses propos. Puis finalement tu ne vois pas trop où elle veut en venir avec les mots qui suivent cette remarque. Pourquoi serait-elle ravie qu’un psychopathe s’attarde dans sa galerie ? Alors tu fronce légèrement les sourcils, tu ne cerne pas vraiment cette personne que tu trouvais si charmante avant qu'elle ne t'adresse la parole. « Je ne sais pas si ce sont les œuvres qui vous intéressent, leurs prix à la revente ou simplement une envie de faire couler la galerie ? »  Lorsque tu entends cette phrase tes yeux s’écarquille, personne ne t’avais encore dit que tu avais une tête de cambrioleur « Je viens d’arriver en ville, je n’ai pas eu assez de temps pour entrer dans un gang de voleur d’art… Alors on va dire que vous pouvez m’identifiez à votre troisième catégorie de visiteur. » Quand à la question du pourquoi être venu si souvent, tu as envie de lui répondre que c'est une bonne question, mais tu ne pense pas que ce soit la réponse qu’elle voulait entendre  « Je suis venu la première fois, sans mon appareil photo. Une deuxième fois avec, mais finalement j’ai eu d’autres idées de photos à faire depuis, donc je suis revenu.  » C’est totalement vrai, le reste c’est que du détail. Le brigand que tu es se rends compte qu’elle ne veut peut-être pas que des photos soient prisent à l’intérieur de sa galerie. Alors tu prends ton appareil photo rapidement « Je peux supprimer mes photos si elles vous dérangent » tu parcours ta carte mémoire à la recherche des photos que tu avais faites ici la dernière fois, tu les supprimeras si la propriétaire du lieu le veut. 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
En buena hora
Messages : 102
Date d'inscription : 04/06/2018
Points : 40
Pseudo : olympienne - audrey
Age : 26
Statut : célibataire ; rêvant encore à l'amour avec un grand a.
Occupation : galeriste, elle est pourtant celle qui n'expose jamais.
Re: erreur sur la marchandise (silene) - Jeu 28 Juin - 22:46
--------------------


« Je viens d’arriver en ville, je n’ai pas eu assez de temps pour entrer dans un gang de voleur d’art… Alors on va dire que vous pouvez m’identifiez à votre troisième catégorie de visiteur. » Et c'est la honte qui prend place dans l'esprit de la jeune espagnole. Elle comprend, en un éclair, que le type qu'elle soupçonnait de vouloir du mal à sa galerie n'est qu'un grand amateur d'art. Elle sent le rouge monter à ses joues, son coeur rate un battement. Elle est rarement mal à l'aise comme ça, elle s'en veut. Il est rare que la jeune femme perde son calme, et encore moins qu'elle ne vienne agresser verbalement un client. Elle voudrait se confondre en excuses mais il continue et ne lui laisse pas le temps d'en placer une. Il donne les explications de ses allers et venues, tout ce qu'il y a de plus logique. Et elle n'a jamais interdit à personne de prendre des photos, tant que le droit d'auteur est respecté. Ses bras se décroisent et elle le voit attraper rapidement son appareil photo, elle passe une main dans ses cheveux, démêle des noeuds. « Je suis désolée. » Elle lance dans un souffle et fait un pas vers lui, son regard et son ton se sont directement adoucis. Elle se sent idiote d'avoir pu croire pendant si longtemps qu'il pouvait lui vouloir du mal. Elle croise son regard et secoue doucement la tête. « Gardez vos photos. C'est moi qui ait eu un comportement inapproprié. » Elle se mord la lèvre par réflexe et détaille rapidement le jeune homme : il n'a effectivement rien qui pourrait laisser présager une seule mauvaise intention. « Je comprends que vous vouliez partir, vu mon comportement, mais j'en suis terriblement désolée. » Elle se sent comme obligée de se justifier, pour paraître un peu moins folle aux yeux de cet homme qu'elle ne connait pas. « Si je peux faire quelque chose, pour faire oublier ceci. » Elle observe son appareil photo et un léger sourire prend place sur ses lèvres. « Vraiment je m'excuse. Je suis fort stressée ces temps-ci. Bien que ce ne soit pas une excuse. » Depuis trois ans, elle est stressée. Boule de nerfs, palpitant. Impossible de se canaliser. Depuis la mort de Bianca. Par peur que la vie s'acharne.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Re: erreur sur la marchandise (silene) -
--------------------

Revenir en haut Aller en bas
 

erreur sur la marchandise (silene)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Un libellé d'erreur enigmatique
» Inscription à un nabcast: erreur java?!?
» Problèmes d'erreur http 302
» « Nul doute - l'erreur est la règle; la vérité est l'accident de l'erreur… » (end)
» Une erreur de habbo en faite [...]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
mi casa es tu casa :: Sevilla :: El Oeste :: Casco Antiguo-