AccueilAccueil  RechercherRechercher  MembresMembres  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

 ghost (sofia)

avatar
Descubrirse el pastel
Messages : 105
Date d'inscription : 10/06/2018
Points : 181
Pseudo : elsker (axelle)
Age : 24
Statut : solitaire.
Occupation : faussaire richissime.
ghost (sofia) - Ven 15 Juin - 18:45
--------------------

rares étaient les fois où tu prenais du temps pour toi. quand tu avais du temps libre, tu essayais de passer un peu de temps avec ta famille. ou tu allais voir le peu d’amis que tu avais. mais aujourd’hui, tu n’allais rien faire de tout ça. aujourd’hui, tu n’allais pas non plus rester chez toi à ne rien faire comme tu le faisais habituellement. le soleil qui brillait dehors te donnait le courage de sortir régler ce que tu repoussais depuis des semaines. faire les magasins n’étaient pas ce que tu préférais faire. et tu étais certain que pilar aurait été plus que ravie de t’accompagner, mais même si tu l’aimais, tu n’étais pas certain de pouvoir la supporter pour ça. contrairement à elle, tu n’étais pas du genre à dépenser des milles et des cents. contrairement à elle, tu ne t’étais pas aussi bien adapté à la vie qu’on t’avait offert. tu n’aimais pas jeter l’argent par les fenêtres, parce que tu continuais de penser qu’on te reprendrait forcément ce qu’on t’avait donné. tu continuais de le penser même si tu n’étais plus un petit garçon effrayé. tes pensées t’occupaient tellement l’esprit que tu ne vis pas la femme en face de toi. tu ne remarquas sa présence qu’au moment où tu la bousculas, faisant tomber ce qu’elle avait dans les mains. merde, je suis désolé. tu te précipitas de lui dire avant de te pencher pour ramasser ses affaires. un portable, des clés. rien de spécial. mais au moment de ramasser le trousseau, tu aperçus un porte-clés en forme de moitié de cœur. un porte-clés qui te ramener des années en arrière. tu ne pouvais pas croire que ce soit elle. pas ici. pas après tout ce temps. tu ne voyais pas comment le destin aurait pu vous réunir. pas maintenant. mais ce n’était qu’un cœur banal comme des milliers de femmes devaient avoir. ce n’était pas sofia. impossible. encore désolé pour ça. tu répétas en te relevant pour lui redonner ses affaires. il fallait que tu t’éloignes d’elle. de ce souvenir. mais tu ne voulais pas non plus paraître impoli. tu n’avais aucune raison de t’enfuir comme un voleur. pas cette fois.

_________________

let my love embrace your broken pieces, I might fit somewhere between those spaces.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
En buena hora
Messages : 54
Date d'inscription : 11/06/2018
Points : 89
Pseudo : amandine
Statut : célibataire
Occupation : petits boulots merdiques/ fausse actrice
Re: ghost (sofia) - Dim 17 Juin - 22:07
--------------------

t’avais toujours cette sensation que tu t’enfonçais de plus en plus loin dans les emmerdes à chacune de tes décisions mais en même temps, tu ne pouvais pas vraiment faire autrement. le manque d’argent il allait finir par te bouffer tout cru… par te détruire et tu refusais de compter sur tes amis pour te sortir de tes galères. trop de fierté, pas l’envie de les mettre dans une sale situation. alors, fallait accepté. fallait espéré que pour une fois, il ne s’agirait pas d’un traquenard. trop de pensées, pas la force de trop regard où tu vas. y’a le boum qui arrive rapidement, trop, ça fait mal, t’es pas très épaisse mais tu le montres pas. y’a ton sandwich qui t’échappe des mains. merde. ça fait combien de temps que tu n’as plus mangé sofia ? tu ne le sais plus vraiment… y ‘a tes affaires qui échappent des mains, pas grand-chose mais quand même ton portable… merde… t’as pas les moyens de t’en racheter un… t’as pas les moyens de grand-chose en ce moment.« merde, je suis désolé. »  qu’il te dit et toi, tu peux pas lui en vouloir… « ce n’est rien je regardais pas où j’allais. » et c’est vrai, même là t’es pas tellement en train de le regarder, t’es encore dans tes pensées, dans ces merdes provoquées par l’argent… « encore désolé pour ça. » qu’il vient te dire et tu le regardes enfin. bordel, ce regard, tu ne peux pas l’oublier, c’est plus fort que tout… c’est le bordel dans ta tête, dans ton cœur, dans ton âme, dans ton passé, le regard. tu le fixes sans rien dire un moment, n’attrapant pas encore ses affaires… « désolé vous me rappelez quelqu’un…» que tu finis par dire pour avoir l’air un peu moins idiote tout en reprenant ce qui est tient…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Descubrirse el pastel
Messages : 105
Date d'inscription : 10/06/2018
Points : 181
Pseudo : elsker (axelle)
Age : 24
Statut : solitaire.
Occupation : faussaire richissime.
Re: ghost (sofia) - Dim 24 Juin - 11:11
--------------------

tu percutas cette fille, et ton monde s’écroula presque autour de toi. tu étais sûr de l’avoir déjà vu quelque part. que son visage t’était familier. mais ce qui acheva de te convaincre, c’était ce porte-clés qu’elle avait laissé tomber à cause du choc. le même porte-clés qui ne te quittait jamais. qui ne t’avait pas quitté depuis des années. depuis ton départ de l’orphelinat. mais tu ne pouvais pas croire que c’était elle. pas là. pas après tout ce temps séparés l’un de l’autre. c’était une trop grosse coïncidence pour qu’elle soit réelle. ce n’est rien je regardais pas où j’allais. elle dit, alors que c’était clairement de ta faute. elle évitait ton regard alors que toi, tu n’arrivais pas à la lâcher des yeux. tu essayais d’imaginer ce que donnerait le visage de sofia avec presque quinze ans de plus. quinze ans.. cette pensée te donna presque la nausée. ça ne pouvait pas faire autant de temps qu’on t’avait forcé à l’oublier. qu’on t’avait offert une vie de rêve alors qu’on lui refusait tout. tu aurais aimé l’emmener avec toi, mais on ne t’avait pas vraiment laissé le choix. désolé vous me rappelez quelqu’un... elle ne se rendait pas compte de la bataille qui se livrait en toi. elle ne se rendait pas compte d’à quel point c’était dur de la retrouver, mais en même temps tellement normal. tu l’avais aimé petit garçon, mais c’était une vraie femme. une femme que tu ne pouvais pas prendre le risque de faire entrer dans ta vie, parce que tu ne voulais pas avoir aussi mal si jamais elle en sortait subitement. je dois avoir une tête commune. tu dis avec un sourire poli. tu paraissais avoir le contrôle de toi-même, mais tu plongeas la main dans ta poche pour triturer ton porte-clés dès qu’elle reprit ses affaires. un mouvement trop brusque et tes clés se retrouvèrent par terre à ton tour. tu n’eus pas le temps de les ramasser. celle que tu croyais être sofia les avaient déjà en main. tu tendis la tienne, pour qu’elle te les rende avec de deviner qui tu étais. avant de mettre un prénom, une histoire, sur ton visage. je dois vraiment y aller. tu devais t’échapper d’ici. t’échapper de cex beaux yeux qui pourraient à nouveau te piéger si tu ne faisais pas attention. et quand tu y arriverais, tu devrais t’assurer de rester loin d’elle. la ville était assez grande, ce serait un jeu d’enfants.

_________________

let my love embrace your broken pieces, I might fit somewhere between those spaces.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
En buena hora
Messages : 54
Date d'inscription : 11/06/2018
Points : 89
Pseudo : amandine
Statut : célibataire
Occupation : petits boulots merdiques/ fausse actrice
Re: ghost (sofia) - Dim 24 Juin - 23:18
--------------------

t’as le présent, t’as les souvenirs, t’as un bordel monstre dans l’esprit. t’arrives plus à faire le tri. ce mec devient un petit garçon pour toi, l’espace d’un instant. tu revois le petit leos, ce gamin perdu autant que toi, cette présence dans ta vie d’enfant si fugace mais tu n’as jamais pu l’oublier. jamais cessée de te demander ce qu’il est devenu. quel genre d’homme il pourrait être maintenant. était-ce lui ? aucun moyen de le savoir vraiment, des millions de doutes envahissement ton cerveau pour mieux te torturer… tu le dévisages, il doit te prendre pour une folle, totalement. tu l’es sans doute depuis un moment sofia… « je dois avoir une tête commune. » qu’il te dit et tu le crois. c’est con, tu le sais bien de croire qu’il peut être ce gamin. c’est juste un type qui lui ressemble pas lui, pas ton leos… sauf qu’il y a ce bruit, des clés par terre et la vérité qui éclate ton cœur quand tu ramasses l’objet… « je dois vraiment y aller. » qu’il dit mais tu n’écoutes plus, l’objet entre tes doigts, cette moitié de cœur… celle qu’il ne peut avoir que parce que… tu le retournes et t’exploses. ton regard se remplit de larmes, t’arrives pas à te contrôler… « leos… » que tu prononces tremblante…. tu n’es pas folle. mais t’as le cœur en miette… il le sait et pourtant continue de vouloir fuir… c’est une blessure brulante qui se réouvre. celle du début. celle de ne jamais être à la hauteur. c’est pire que tout… le porté clé que tu lui tends pour plus lui faire perdre son temps. parce que t’aimes pas ce rôle de pleureuse. parce que tu sais que t’es bien incapable de les arrêter tes larmes… « j’avais pensé à tout sauf à devenir un poids dans ta nouvelle existence…» le cœur au bord des lèvres, la douleur te déchire, trop pour rester face à lui. tu tournes les talons prête à lui donner ce qu’il attend de toi : de l’espace.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Descubrirse el pastel
Messages : 105
Date d'inscription : 10/06/2018
Points : 181
Pseudo : elsker (axelle)
Age : 24
Statut : solitaire.
Occupation : faussaire richissime.
Re: ghost (sofia) - Mer 27 Juin - 9:51
--------------------

t’étais mal. t’étais vraiment mal. c’était comme si le poids de ton passé venait se reposer dans ton sac à dos, alors que tu avais fait tant d’efforts pour t’habituer à cette vie faite d’argent et de privilèges. tu avais essayé d’oublier d’où tu venais, les gens que tu avais aimé, mais tu n’y étais jamais vraiment parvenu. tu gardais tout ça dans un coin de ta tête, ou accroché à tes clés. tu n’avais jamais parlé à joao ou à pilar de la signification de ce porte-clés. tu ne voulais qu’ils pensent qu’ils comptaient moins pour toi que ton autre famille. c’était pourtant le cas au début, quand tu as débarqué avec ton ours en peluche et aucune idée d’où tu mettais les pieds. tu n’avais pas envie d’une nouvelle famille alors que tu en avais trouvé une qui comptait pour toi autant que la vraie. mais le temps avait passé, et tu l’avais finalement mise de côté. pourtant, elle se tenait devant toi aujourd’hui. sofia se tenait devant toi. ton porte-clés dans la main. ton cœur bondissait. criait. mais tu savais qu’il était préférable de ne pas l’écouter. tu savais que remuer le passé n’était jamais une bonne idée. leos… tant de temps que tu n’avais pas entendu cette voix. elle avait pourtant hanté tes rêves pendant des années, quand tu t’imaginais à quoi celle qui avait volé ton cœur d’enfant pouvait ressembler. tu étais loin de te douter qu’elle deviendrait ausis jolie. aussi.. belle même. tu récupéras tes clés, sans pour autant pouvoir la quitter des yeux. tu ne devais pas rester ici oui, mais tes pieds refusaient de t’obéir. ton cœur battait beaucoup plus vite. beaucoup plus fort. ta tête tournait. sofia était là, en face de toi. et ce serait elle qui allait s’échapper cette fois. j’avais pensé à tout sauf à devenir un poids dans ta nouvelle existence… elle se retourna, et tu paniquas. ça ne pouvait pas se passer comme ça. non. elle ne pouvait pas partir. alors tu fis la chose la plus débile que tu pouvais faire, tu la rattrapas. ta main se posa doucement sur son bras pour l’arrêter dans son élan. je.. le contact de sa peau sur la tienne te brûla. tu fis quelques pas en arrière, incapable d’être aussi proche d’elle. je m’attendais pas à te voir ici. tu finis par souffler. t’es pas un poids, tu le seras jamais. t’étais gêné. presque intimidé. ça faisait des années que tes parents te promenaient de réception en réception, et c’était pourtant cette fille que tu connaissais tellement bien qui te mettait mal à l’aise. ironie du sort.

_________________

let my love embrace your broken pieces, I might fit somewhere between those spaces.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
En buena hora
Messages : 54
Date d'inscription : 11/06/2018
Points : 89
Pseudo : amandine
Statut : célibataire
Occupation : petits boulots merdiques/ fausse actrice
Re: ghost (sofia) - Mer 27 Juin - 11:10
--------------------

les larmes, tu n’arrivais nullement à les retenir ces putains de larmes…  elles coulaient encore et toujours tant tu avais l’impression de gêner. oui, tu devenais un poids, pour lui également. un putain de poids… tu t’attendais pas à ça… pas de sa part mais toi, t’avais seulement connu un gosse… un gamin que t’avais aimé de tout ton cœur. que t’aimais encore d’une certaine manière… cette putain de tendresse qui ne servait à rien… elle te bouffait, elle t’étouffait, elle ne t’amenait que des merdes. cette fois-ci,  c’était pire que tout. vraiment…  t’étas plus rien qu’un souvenir. un putain de souvenir donc il n’avait nullement envie de penser maintenant. te fuir, tout ce qu’il avait en tête. te laisser de côté plutôt que de te parler. trop, bien trop pour toi. tu pleurais tout en lui tournant le dos. partir loin et tout oublier. tu ne voulais plus jamais repenser à ce moment, à cette douleur que t’étais en train de ressentir sur chaque parcelle de ton corps… ton cœur manqua un battement en sentant cette main contre ton bras. les larmes ne s’arrêtaient toujours pas mais il te retenait et ça bordel c’était quelque chose. un geste de sa part. le premier depuis bien trop de temps… mais c’était également bref, trop comme si te toucher ça le détruisait. comme si t’allais lui faire du mal, beaucoup de mal alors que ce n’était nullement ce dont tu avais envie… « je m’attendais pas à te voir ici.» qu’il prononça… bien entendu qu’il n’ s’attendait pas à te voir. « dis plutôt que tu n’avais plus jamais envie de me revoir… »  il t’a fait mal, tellement mal, trop mal… tellement que t’étais toujours incapable de ne pas pleurer, de ne pas laisser tes larmes et ta douleur se montrer. t’étais tellement ridicule… « t’es pas un poids, tu le seras jamais.»  qu’il vint te dire mais t’étais bien incapable de le croire. ce qu’il disait et ce qui se passait vraiment n’était pas la même chose… « alors pourquoi t’arrêtes pas de reculer comme si j’allais te filer une maladie infectieuse ? »  parce que oui, c’est ce qu’il était en train de faire passer… que t’étais mauvaise, néfaste. que rester près de toi c’était la pire des choses…  « pourquoi t’as voulu te barrer alors que tu m’as reconnue ? »  oui, ça c’était la goutte d’eau qui fait déborder le vase déjà bien trop rempli…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Descubrirse el pastel
Messages : 105
Date d'inscription : 10/06/2018
Points : 181
Pseudo : elsker (axelle)
Age : 24
Statut : solitaire.
Occupation : faussaire richissime.
Re: ghost (sofia) - Mer 27 Juin - 12:51
--------------------

il ne fallait pas qu’elle s’en aille sofia. tu ne voulais pas qu’elle parte. tu ne voulais pas qu’elle s’enfuit alors que tu venais à peine de la retrouver, toi qui pensait que ça n’arriverait jamais. ces retrouvailles, tu en avais rêvé des dizaines de fois, et à chaque fois, tu la prenais dans tes bras en lui disait que ça irait. que tu pouvais t’occuper d’elle maintenant. que tu étais assez fort. mais la vérité c’était que tu ne l’étais pas encore suffisamment. tu avais peur d’affronter cette réalité. peur d’affronter l’abandon avec lequel tu l’avais contrainte de vivre en la laissant derrière toi. mais même si tu étais toujours aussi peureux, il était hors de question pour toi de la laisser encore une fois. tu la forças à se retourner, pour qu’elle te fasse face. pour qu’elle devine peut-être les sentiments que tu cachais tout au fond de toi. ceux qui ne t’avaient jamais vraiment quitter. pas une seconde pendant toutes ces années où tu avais été séparé d’elle. mais tu la vis pleurer sofia, et tu compris qu’elle ne les voyait pas. elle ne voyait que ce pauvre type qui n’osait pas croire à cette réalité dont il avait pourtant tant rêvé. elle ne voyait que le connard qui lui brisait un peu plus le cœur sans le vouloir. dis plutôt que tu n’avais plus jamais envie de me revoir… tu secouas la tête. ce n’était pas ça non. elle était bien loin de la réalité. tu aurais aimé lui dire que petit, tu élaborais des plans dans ton coin pour secrètement la retrouver. que tu avais un sac de caché au cas où l’un deux s’avérait moins stupide que les autres. tu avais voulu la revoir sofia. tu le voulais toujours. mais tu ne répondis pas. tu n’y arrivas pas. tu te contentas de lui dire qu’elle n’était pas un poids. elle était la lumière. elle l’avait toujours été. même aujourd’hui alors qu’elle paraissait si triste. alors pourquoi t’arrêtes pas de reculer comme si j’allais te filer une maladie infectieuse ? pourquoi t’as voulu te barrer alors que tu m’as reconnue ? tu secouas la tête, encore et toujours. ta main passa sur ton visage, comme si tu n’osais croire que cette situation était réellement en train de se produire. elle se trompait sur toute la ligne sofia. t’étais heureux vraiment. ça faisait longtemps que tu ne l’avais pas autant été. mais tu n’arrivais pas à le montrer. tu n’osais pas. parce que.. tu commenças, sans trop savoir quelle direction prendre. parce que j’ai peur que ce soit encore un cauchemar où tu finis par disparaître.. ils te faisaient mal ceux-là. ils te déchiraient au plus profond de toi-même. elle pouvait comprendre non ? elle pouvait arriver à comprendre que tu avais peur d’être séparé d’elle une nouvelle fois ? tu vas pas disparaître cette fois sofia ? dis-moi que tu vas pas disparaître. ça ressemblait plus à une supplication qu’à une question. tu avais l’impression de devenir fou. comme si tu te parlais à toi-même. comme si elle n’était pas vraiment là. mais elle l’était. tu avais pu le sentir en la touchant. elle était devant toi, et ça mettait ta santé mentale encore plus à mal.

_________________

let my love embrace your broken pieces, I might fit somewhere between those spaces.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Re: ghost (sofia) -
--------------------

Revenir en haut Aller en bas
 

ghost (sofia)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Ghost.rider
» The Ghost Race - départ le 29/10 à 13h GMT
» [Parano] GHOST>RIDER vous salut !!
» anniversaire ghost rider
» GHOST STORIES + WHITE MOON

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
mi casa es tu casa :: Sevilla :: El Este-