AccueilAccueil  RechercherRechercher  MembresMembres  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

 soleil noir (lola)

avatar
En buena hora
Messages : 18
Date d'inscription : 27/06/2018
Points : 96
Pseudo : rienadeclarer
soleil noir (lola) - Mer 27 Juin - 22:25
--------------------


    « Luna ? » Mais Luna n’est pas là, Luna est sortie, et dans l’appartement règne une drôle de couleur orangée. La lumière des réverbères dans la rue qui se reflètent au travers des carreaux. Il pleut. Il pleut comme au printemps, la pluie entre les larmes de soleil. Dehors il fait nuit, juste assez pour faire sortir de leurs tanières les fêtards enivrés. Parfois Mila dort le jour, quand les autres vivent trop fort. Parce qu'elle travaille aux aurores, parce que parfois elle fatigue, bien trop fort. Alors Mila glisse son corps d’oiseau frêle dans un manteau trop large. Elle déteste ces moments où elle se retrouve seule, perchée dans cette nouvelle tour, confrontée à une solitude trop pesante. Mila elle respire, avec son cœur qui bat tellement fort. C’est peut être le pire, de le sentir se soulever avec tellement d’insistance dans sa poitrine. Alors Mila glisse la capuche autour de ses cheveux et descend en vitesse les escaliers du petit immeuble. Le coeur se tait, le coeur se calme. La nuit au dehors, personne ne se bouscule. La nuit les gens vont et viennent, portés par un courant que Mila n’arrive pas à voir. Elle entend la musique, elle voit les lumières, sans jamais réussir à s’y arrêter. La foule l’ennuie, tellement fort. Alors elle glisse le long du trottoir, ingénue à la peau. Elle sait où elle va, elle l’a toujours su. Parfois quand tombe la nuit, elle aime rejoindre cette drôle d’âme qui se terre au coin des rues. Elle ne ressemble pas aux autres filles, parce qu’elle a cette lointaine lueur d’humanité qu’elle s’empresse de cacher. Lola brille, et c’est pas la faute aux néons qui scintille au-dessus de son front. Ce soir Luna n’est pas à, mais Mila ne peut pas être seule. Alors elle s’approche et sourit. Loin d’elle l’idée d’imposer quoi que ce soit, et pourtant elle s’impose, s’assoie en tailleur sur le trottoir sans vraiment croiser le regard de cette fille de la nuit. Elle est la lune quand Mila brule comme un soleil. Dans la rue les voitures ralentissent mais ne s’arrêtent pas. Il pleut, encore, et le long de sa parka à Mila, c’est la pluie qui dégringole. « Tu dois vraiment travailler même quand il pleut ? C’est dingue quand même, personne aurait envie de sortir par ce temps-là ». Elle dit, comme ça. Parce qu’après tout elle elle est là, assise sur un trottoir au beau milieu de la nuit, perdue au milieu de ces filles de joies dont la pénombre masque les formes pourtant si visibles. Et Mila sous son manteau. « Et en plus il fait froid. » L’enfant se tait, finit par tourner le regard vers cette fille dont elle ne connait finalement pas grand-chose. « Je t’embête pas ? »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

soleil noir (lola)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Jung Tag Hoongk, un Terroriste de Classe Interstellaire.
» armée 1500pts elfes noir vs elfes sylvains
» Le Silure, Chevalier Noir
» Détachement Eldar Noir
» Pot de départ du Roi-soleil

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
mi casa es tu casa :: Sevilla :: El Norte-