AccueilAccueil  RechercherRechercher  MembresMembres  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

 ~ tu fuego me quemó. (dalia)

avatar
Descubrirse el pastel
Messages : 705
Date d'inscription : 13/05/2018
Points : 63
Pseudo : emy.
Age : 32
Statut : papillonne.
Occupation : reine des platines, elle commence à gagner en renommée.
~ tu fuego me quemó. (dalia) - Lun 21 Mai - 17:41
--------------------


Dalia aguilar
me gustas tú
~ ☽ ~


prénom puis nom: Dalia, court et simple. Elle hérite pourtant souvent de surnoms. D'autres l'appellent par son nom de famille, Aguilar. Nom qu'on se transmet depuis plusieurs générations, avec fierté. âge : née le 21 mai 1986, elle vient de fêter son anniversaire. Trente-deux-ans, mais seize d'âge mental. lieu de naissance, origines: Séville depuis toujours, l'Espagne dans les veines et c'est tout. occupation: reine des platines, elle mixe pour des soirées en boîte, des mariages, tout ce qui se présente... C'est celle qui rend les fêtes barbantes un peu moins qu'elles ne le sont. Une ambiance de fête, toujours, elle gagne petit à petit en renommée. statut, orientation sexuelle: célibataire, volage, elle n'envisage rien de sérieux. On l'a brisée une fois, Dalia... ça lui a suffi. Elle ne veut plus essayer. Elle enchaîne les relations sans lendemain, avec des hommes, avec qui elle pose toujours ses conditions. Une nuit, c'est tout. Surtout pas des hommes avec des enfants. caractère de cochon: grande gueule, fêtarde, rarement responsable, spontanée, séduisante, franche, anti-conformiste, butée, les idées bien arrêtées, l'esprit de contradiction, déterminée, rancunière, curieuse. groupe: sangría.

☽ ~ sous les tropiques, ou presque

(+) Famille catholique, conservatrice, fermée... C'était l'éducation des enfants avant tout. Une éducation stricte, suivant les préceptes de la religion sans jamais faire d'écart. L'église le dimanche, les repas de famille, des gamins dans tous les sens. Évidemment, la contraception a toujours été mal vue chez les Aguilar. Faut se tenir à carreau, ne pas faire honte. Trop de choses à faire et à ne pas faire pour ne pas tomber dans le collimateur des parents. (+) Aisés, ils tiennent également à leur réputation. Fallait filer droit, travailler à l'école puis faire les bonnes études. Ne pas coucher, ne pas fumer, boire mais seulement à la messe. Dalia, elle aurait aimé avoir une famille simple, qui ne lui mettait pas la pression. À elle comme à tout le reste de la fratrie. (+) Dalia, ce n'était pas l'élève modèle. Pas parce qu'elle était bête, loin de là... Elle se faisait passer pour plus bête qu'elle ne l'était, préférait s'amuser avec ceux de son âge, consciente qu'elle manquait beaucoup de choses à suivre ce mode de vie qu'on lui a toujours imposé. (+) Elle se faisait alors un plaisir de transgresser les règles, vivait comme les jeunes de son âge. Les études, elle les laissait encore de côté, et même quand ses parents l'ont forcée à faire du droit, elle lâchait parce que ça ne l'intéressait pas. Elle, elle voulait vivre et pas s'enfermer dans une bibliothèque pendant des heures. (+) Elle revendiquait sa liberté, exprimait clairement son désaccord avec les valeurs de ses parents. Des valeurs du siècle dernier... à cette époque-là, et encore aujourd'hui, Dalia est de celles qui n'hésite pas à crier haut et fort, en plein milieu d'un repas, que ça ne va pas. Et encore... Quand elle s'y rend. (+) Sa famille, elle la met de côté autant que possible. Elle ne s'entend pas forcément avec tous ses frères et sœurs d'ailleurs, entre elle et son esprit révolutionnaire, et eux qui suivent parfois trop les directives des parents à son goût. (+) Dalia a pas mal baroudé, en Espagne et ailleurs. Ouverte d'esprit, curieuse aussi... C'était ça, la vraie liberté. Y avait des découvertes, des hommes différents au gré de ses voyages. Elle ne voulait pas se poser, elle ne voulait pas d'une vie bien rangée. Sa hantise ? S'encroûter et devenir comme ses parents. (+) La brune pourtant, elle garde un lourd secret... Tombée enceinte, à dix sept ans, elle l'a gardé pour elle dans un premier temps. Et puis ses parents, ils l'ont forcée à abandonner le bébé et la disgrâce qui lui collerait à la peau... Qui salirait la réputation de la famille. Alors on l'a envoyée ailleurs, quelques temps, on a fait croire à un séjour linguistique à des milliers de kilomètres de là. Elle lui a donné, à cette petite fille, et on la lui a arrachée. (+) Le père de sa fille, elle l'aimait. Il était différent de sa famille à bien des égards, et même s'ils ne se supportaient pas, quand on les a forcés à travailler en binôme, elle a appris à le connaître. Une chose en entraînant une autre, elle est tombée amoureuse de lui... Aujourd'hui, elle le hait, le blâme pour cette peine, et jamais au grand jamais elle ne tombera amoureuse. (+) Elle a beau avoir le sourire, faire la fête jour et nuit... Elle n'est pas si heureuse que ça, Dalia. Elle pense souvent à sa fille, dont elle a loupé toute la vie. Au final, elle est peut-être même pire que ses parents.


prénom/pseudo: emy. pré-lien/inventé: inventé. le mot de la fin:  licorne

Code:
<pris>karla souza</pris> - dalia aguilar



Dernière édition par Dalia Aguilar le Ven 25 Mai - 10:30, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Descubrirse el pastel
Messages : 951
Date d'inscription : 13/05/2018
Points : 129
Pseudo : backward loop, margaux
Age : 30
Statut : veuf et papa d'un petit mec de 5 ans. en couple aussi.
Occupation : propriétaire d'un petit garage dans le sud de séville
Re: ~ tu fuego me quemó. (dalia) - Jeu 24 Mai - 18:13
--------------------

ce gif lui va tellement biiiien aah

_________________

☾ tout va bien.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Descubrirse el pastel
Messages : 705
Date d'inscription : 13/05/2018
Points : 63
Pseudo : emy.
Age : 32
Statut : papillonne.
Occupation : reine des platines, elle commence à gagner en renommée.
Re: ~ tu fuego me quemó. (dalia) - Ven 25 Mai - 10:32
--------------------

T'as vu ça siffle
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Re: ~ tu fuego me quemó. (dalia) -
--------------------

Revenir en haut Aller en bas
 

~ tu fuego me quemó. (dalia)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» 1879 : A sangre y fuego en las costas de los Andes
» Team Leiyla & Dalia :3
» Dalia (64)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
mi casa es tu casa :: Palabras :: Présentation :: Les officiels-