AccueilAccueil  RechercherRechercher  MembresMembres  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

 s o s (alejo)

avatar
En buena hora
Messages : 7
Date d'inscription : 28/06/2018
Points : 33
Pseudo : amandine
Age : 18
Statut : coeur brisé d'un amour non partagé, demoiselle que son père veut absolument marié
Occupation : en fuite
s o s (alejo) - Dim 1 Juil - 21:44
--------------------

t’as mal aux pieds… depuis combien de temps t’es en train de courir ? depuis combien de temps t’es en train d’avancer comme si ta vie en dépendait ? trop longtemps… t’as mal partout dulce, tu sens plus aucune partie de ton être. tas chaud, le souffle court aussi. t’as pas d’argent, rien pour vivre, rien pour prendre un taxi. et puis même, tu as du disparaitre. t’as pas pu faire comme si, prendre un sac et puis te balader comme si de rien n’était… ils te cherchent surement déjà… ils vont croire que tu t’es faites enlevée mais non, t’as quand même laissé un mot. un petit de rien du tout, rien qui pourrait les mettre sur la piste. rien qui pourrait leur faire comprendre, le faire savoir où tu te rends… t’as le ventre qui se serre. oh tu l’as revu depuis le temps… oh tu sais où il vit mais ce que t’es en train de faire là c’est tout autre chose. c’est une autre étape, c’est bien davantage, bien trop… mais tu n’as pas eu le choix… t’aurais jamais pu vivre avec un mec que tu n’aimeras jamais… t’as pas pu accepter une vie de malheur. ça a été au-dessus de tes forces… la porte, tu cognes fort, tellement, t’as besoin qu’il t’ouvre, de calmer au moins rien qu’un peu les battements de ton cœur. tu cognes encore et toujours. t’arrêtes plus. faut qu’il soit là. faut qu’il t’ouvre. faut que… la porte… son regard. sa surprise. tu lui laisses le temps de rien dire, tu lâches les baluchons dans tes mains et tu te précipites dans ses bras. ton petit corps ton longiligne bien protégé dans ses gros bras… « je… enfuie…. voulais … pas… marrier...» bordel même pas capable de faire une phrase complète, tu t’effondres totalement contre lui, les larmes qui coulent finalement. t’as mal au cœur, tellement et pourtant, t’es pas encore capable de lui en parler, d’avouer que t’es partie parce t’aimes les filles. la peur de le perdre… t’as plus que lui maintenant…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

s o s (alejo)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
mi casa es tu casa :: Sevilla :: El Sur :: Los Remedios-